SEM Nasser BOURITA, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger : « Les Reformes du Conseil de Paix et de Sécurité sont des piliers déterminants pour permettre à l’Afrique de se doter d’une vision claire et holistique en matière d’opérations de sécurité et de stabilité »

SEM Nasser BOURITA, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger : « Les Reformes du Conseil de Paix et de Sécurité sont des piliers déterminants pour permettre à l’Afrique de se doter d’une vision claire et holistique en matière d’opérations de sécurité et de stabilité »

Le Ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger, SEM Nasser BOURITA, a affirmé, mardi 16 novembre 2021 à Rabat (Maroc-Afrique du Nord), l’importance de la réforme du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine (UA), soutenant que le Royaume du Maroc continuera à appuyer la réforme du Conseil pour davantage de transparence et de professionnalisme.

 « Ces piliers sont des éléments déterminants pour permettre à l’Afrique de se doter d’une vision claire et holistique en matière d’opérations de sécurité et de stabilité », a déclaré SEM. BOURITA. Relevant l’importance des piliers de base, pour l’exécution de cette réforme, notamment en termes de bonne gouvernance, de diplomatie préventive, de paix et de stabilité ; soulignant que le Maroc soutient aussi toutes les initiatives adoptées pour la réforme de la Commission.

Cette déclaration a été faite en présence du Commissaire de l’UA aux Affaires Politiques, à la Paix et à la Sécurité, M. Bankole ADEOYE, en visite de travail au Royaume du Maroc.

 

En effet, ces réformes sont une partie intégrante de l’action de l’UA et un travail de fond est mené actuellement pour atteindre les objectifs fixés.

Selon le Ministre BOURITA, la réforme de la Commission aux Affaires politiques, à la paix et à la sécurité ne peut aboutir sans la refonte du Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’UA.

Par ailleurs, il a réaffirmé la pleine disposition du Maroc à contribuer de manière agissante en termes d’observation et d’organisation des élections, de maintien de la paix, de diplomatie préventive et de gestion des crises, précisant que l’Afrique a tous les atouts et les ressources nécessaires pour œuvrer de manière positive afin d’assurer la sécurité et la stabilité du continent.

Rappelant que le Royaume du Maroc a engrangé une grande expérience dans ces domaines, le ministre a également réitéré l’engagement du Maroc à partager son expertise avec les pays africains. Mettant en exergue la force de la diplomatie marocaine en Afrique, qui œuvre conformément aux hautes orientations Royales, le Ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger, a indiqué que le Maroc, un acteur majeur dans la résolution des conflits, estime que la paix et la stabilité du continent africain sont capitales.

Notons qu’il a salué l’élection de M. ADEOYE à la tête cette importante Commission au sein de l’UA, de par son expérience en matière de paix et de sécurité, SEM BOURITA a affirmé que l’UA peut compter sur l’engagement irréversible du Royaume pour atteindre les objectifs tracés par l’organisation panafricaine.

 

                                                                        Nadège Koffi

 

Commentaires

Commentaires