0,3% du PIB, en rythme annuel au 3ème trimestre 2021 en Tunisie (INS)

0,3% du PIB, en rythme annuel au 3ème trimestre 2021 en Tunisie (INS)

L’économie tunisienne a enregistré une croissance de 0,3% en glissement annuel au troisième trimestre 2021 couvrant la période de juillet à septembre 2021.

C’est ce que révèlent les derniers chiffres sur la croissance tunisienne publiés par l’Institut National de la Statistique (INS) de Tunisie, le dimanche 14 novembre 2021.

Selon l’INS, ce taux de croissance reflète le redressement progressif de l’activité dans un contexte marqué par des défis croissants. « Par rapport au deuxième trimestre 2021, l’économie a progressé de 0,7% », indique le Communiqué. Expliquant que cette croissance a été portée par le secteur du Pétrole et du Gaz naturel qui affiche une hausse de sa valeur ajoutée à 29,9% tandis que le secteur des mines a enregistré une croissance de 28,9%.

En effet, ils sont suivis des secteurs des industries chimiques dont l’activité a connu une hausse de 14% sur la période, des télécommunications avec une hausse de 5,7%, et 5,4% pour celui des services financiers. Le secteur des industries mécaniques et électriques affiche pour sa part une croissance de 1,1%.

Pour ce qui est du secteur du bâtiment, on note une baisse de 16%. Même constat pour les secteurs de l’hôtellerie, de la restauration et des cafés, dont la production a diminué de 13,1%. Une situation qui n’est pas sans lien avec les restrictions dues à la pandémie de COVID-19 qui a fortement ébranlé le secteur touristique, moteur traditionnel de la croissance dans le pays.

Quant au secteur des industries des matériaux de construction, de la céramique, on observe une baisse de 4,5% avec 3,3% pour le secteur des services de transport. La valeur ajoutée du secteur agricole et de la pêche a régressé de 2,6% en glissement annuel contre 2,5% pour celle du secteur textile, de l’habillement, du cuir et de la chaussure. La croissance du secteur des industries agroalimentaires a baissé de 2,2%.

Par ailleurs, en dépit de la croissance constatée du PIB, l’INS révèle que le niveau corrigé des variations saisonnières de la production réelle au troisième trimestre 2021 était toujours inférieur à celui du premier trimestre 2020, qui correspond au début de la pandémie de covid-19. De plus, cette croissance s’inscrit en baisse par rapport à celle du trimestre précédent, dont la croissance en glissement annuel est 16,2%.

Notons que fortement dépendante de l’Europe notamment dans le secteur touristique, l’économie tunisienne a été secouée par la baisse générale de l’activité économique mondiale due au coronavirus. Selon le FMI, le PIB réel de la Tunisie devrait rebondir et augmenter à 3% en 2021 puis à 3,3 % en 2022.

Rappelons que le PIB réel de la Tunisie a diminué de 8,6 % en 2020, après avoir augmenté de 1 % en 2019, selon les chiffres du FMI. Pour cette année, il table sur une croissance à 3% de l’économie de la nation maghrébine.

Patrice Bantchi

Commentaires

Commentaires