13ème édition du FIMA 2021 : Alphadi, Initiateur du FIMA : « La culture qui est un secteur pourvoyeur d’emplois à grande échelle, représente une source inépuisable de création de richesse et d’attraction touristique »

13ème édition du FIMA 2021 : Alphadi, Initiateur du FIMA : « La culture qui est un secteur pourvoyeur d’emplois à grande échelle, représente une source inépuisable de création de richesse et d’attraction touristique »

L’héritage culturel riche et varié est un élément majeur dans le processus d’intégration continentale ; fort de cette conviction, le Festival International de la Mode Africaine (FIMA) s’est constamment engagé depuis près d’un quart de siècle (1998-2021), dans la promotion du potentiel culturel et artistique africain.

Dans sa volonté de déboucher sur l’employabilité accrue dans ce secteur d’activité, que l’initiateur du FIMA, le styliste Nigerien, Alphadi s’est engagé le jeudi 30 septembre 2021 à l’Ivoire Golf Club de Cocody (Abidjan-Côte d’Ivoire), à contribuer par son initiative dont il mène depuis plusieurs années, à être un canal à grande échelle de l’employabilité des jeunes africains.

C’est au cours d’une conférence de presse, qui marque le lancement de la 13ème édition du FIMA, qui se tiendra à Niamey (Niger) du 01 au 05 décembre 2021, sous le thème : « LA MODE, DYNAMIQUE DE PAIX ET D’INTEGRATION TOURISTIQUE ET CULTURELLE DE L’AFRIQUE », tenue en présence du Ministre du Tourisme et de l’Artisanat du Niger, Mohamed HAMID, du Ministre ivoirien du Tourisme et des Loisirs, Siandou FOFANA, du Ministre ivoirien de la Culture et de l’Industrie des Arts et du Spectacle, Harlette Badou N’GUESSAN, du Chef du Bureau UNESCO à Abidjan, Anne LEMAISTRE et des acteurs de la mode et de la culture ivoirienne.

Selon le Président du FIMA, la culture qui est un secteur pourvoyeur d’emplois à grande échelle, représente une source inépuisable de création de richesse et d’attraction touristique. « L’Afrique est dotée d’une culture riche et variée, ce qui est une chance pour sa jeunesse pour peu qu’elle s’implique dans la recherche et l’exploitation de ces richesses », a-t-il déclaré. Indiquant que le succès enregistré à toutes les occasions les a encouragés à s’engager davantage dans la culture de l’excellence en initiant la création d’une Ecole Supérieure de la Mode et des Arts (ESMA), pour une formation professionnelle dans le secteur. Cette école dont le chantier est en cours est conçue pour être une référence de premier ordre sur le continent africain, saura être un pourvoyeur d’emplois. Remerciant également le Gouvernement ivoirien qui accueille cette Conférence de presse, ainsi que toutes les personnes qui l’accompagnent depuis plusieurs années et celles qui ont décidé de l’accompagner pour cette 13ème édition, tout en félicitant les acteurs de la culture et de la mode africaine.

  

En effet, la 13ème édition du FIMA, placée sous le Haut Patronage du Président de la République du Niger, S.E.M Mohamed BAZOUM, qui a pris forme depuis 1998 et qui est aujourd’hui un important produit culturel d’exportation, a initié et pérennisé plusieurs Projets de promotion artistique et culturel dont entre autres les concours jeunes stylistes ; Top model et le concours de « Meilleur Artisan, Maroquinier, Bijoutier ».

  

Par ailleurs ces concours ont contribué à valoriser le travail des artisans locaux en les incitant à cultiver l’excellence. Tout au long des différentes éditions, plusieurs jeunes talents ont bénéficié d’une plateforme d’expression de leur savoir-faire ainsi que d’une opportunité de carrière prometteuse pour les différents lauréats.

Le Ministre du Tourisme et de l’Artisanat du Niger, Mohamed HAMID, a quant à lui félicité l’initiateur du FIMA pour tous les efforts menés depuis plusieurs années et invité les ivoiriens à prendre part à l’évènement qui aura lieu au Niger, avec une conférence réunira d’éminents spécialistes du domaine qui s’attèleront à une réflexion approfondie autour de la question d’un tourisme intégré dans un contexte particulier pour aboutir à des recommandations en termes de solutions.

Pour le Ministre ivoirien du Tourisme et des Loisirs, Siandou FOFANA, 2/4 de l’Emploi sur la planète, proviennent de la Culture ; il est donc important de soutenir ce Secteur, car pourvoyeur d’emplois et la mode fait l’économie.

Quant à la Représentante UNESCO à Abidjan, Anne LEMAISTRE, le Patrimoine et la Créativité sont les principaux éléments dont tient à cœur l’UNESCO et cette année 2021 a été dédiée « L’Année de l’Economie créative », au niveau des Nations-Unies.

Notons que la 13ème édition du FIMA qui aura lieu sur cinq jours à Niamey, accueillera des festivaliers venus des quatre coins du monde qui profiteront de leur séjour pour découvrir les merveilles culturelles, artistiques et touristiques du Niger. Les innovations de cette édition, portent sur l’opportunité que le FIMA, offre aux jeunes créateurs Nigérien de se faire connaitre à l’occasion d’une nuit dénommée « NUIT NIGERIENNE » ; Il s’agira de faire bénéficier aux jeunes créateurs Nigériens les avantages de promotion de le leur savoir à travers les Médias associés à l’organisation du FIMA au cours d’un défilé de démonstration. Le Programme comprendra également une « Nuit Panafricaine », qui fera découvrir et apprécier les talents exclusivement africains. A part ces activités, une Conférence sur le Tourisme en partenariat avec la Cen-Sad et le Ministère de la Culture, du Tourisme et de l’artisanat du Niger, se tiendra autour de toutes ces questions.

 

Nadège Koffi

 

 

 

Commentaires

Commentaires