Assemblée Générale Extraordinaire de la FIPME : Une résolution prise pour la conciliation avec le Ministre ivoirien des PME, Félix ANOBLE à Abidjan

Assemblée Générale Extraordinaire de la FIPME : Une résolution prise pour la conciliation avec le Ministre ivoirien des PME, Félix ANOBLE à Abidjan

Constatant le retrait de la Fédération ivoirienne des Petites et Moyennes Entreprises (FIPME), de la liste des structures admises à la cérémonie de l’Indépendance et face à la recrudescence des agissements en défaveur de la FIPME, le Conseil d’Administration de ladite Institution, conduite par Dr Joseph BOGUIFO, a convoqué une Assemblée Générale Extraordinaire ce mercredi 29 septembre 2021 à l’auditorium de la CCI-CI au Plateau (Abidjan-Côte d’Ivoire), en vue de mener une dernière tentative de conciliation avec le Ministre de tutelle.

Cette AG extraordinaire s’est tenue en présence du PCA de la FIPME, Dr Joseph BOGUIFO et de l’ensemble des Membres de la faitière, au nombre de 84 personnes de divers secteurs d’activités.

En effet, l’occasion a été pour l’ensemble des participants, de déplorer les actions et agissements du Ministre ivoirien de la Promotion des PME, de l’Artisanat et de la Transformation du Secteur Informel, Félix Miézan ANOBLE, visant non seulement à diviser la grande famille des PME et du Secteur Privé, mais aussi à exclure cette organisation patronale des PME des instances nationales.

Selon le PCA de la FIPME, Dr BOGUIFO, le Ministre de tutelle, veut obliger la FIPME à intégrer son association qu’il a créé. « Nous sommes une Organisation indépendante et apolitique ; nous sommes unies et nous avons besoin de prendre des résolutions », a déclaré Dr BOGUIFO, aux Membres présents à l’AG extraordinaire. Indiquant que des échanges auront lieu avec la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI), ainsi qu’une pétition sera soumise aux Membres, ce qui va être transmis au Ministre de tutelle, Félix ANOBLE. Ajoutant que des actes seront posés, car le problème touche toutes les PME.

Par ailleurs, la décision prise de cette AG extraordinaire, est de mettre en place une équipe de conciliation entre les deux parties en conflit, car cette même action du Ministre en charge des PME a été faite le jeudi 01 octobre 2020, lors des 25 ans de la FIPME, au Palm Club Hôtel, pour préciser la non-appartenance de la FIPME, à la Plateforme Unique des PME et déplorer les actions menées par le Ministère.

Notons que la FIPME a été créée en 1995 et le 28 septembre 2021, la FIPME a eu 26 ans d’existence ; avec pour objectif d’unir en une Fédération, les Groupements Interprofessionnels actifs de Petites et Moyennes Entreprises de Côte d’Ivoire (PME). Elle a réalisé plusieurs actions et services, destinés à promouvoir les PME auprès de l’Etat de Côte d’Ivoire, des Organisations publiques et privées, des Partenaires techniques financiers et des acteurs de développement, au cours de ses 26 ans d’existence. 1ère Organisation patronale des PME ivoirienne, la FIPME est composée de 40 Associations, Organisations et Fédérations de PME, encadrant plus de 20 filières professionnelles, regroupant plus de 33.000 PME ; elle reste la 2ème Institution représentative du Secteur Privé.

Rappelons que présente dans chacune des 32 régions et dans huit pôles économiques de la Côte d’Ivoire, en vue de mener des activités de sensibilisation, de formation, d’appui, d’encadrement et d’assistance, directement destinées aux PME installées à l’intérieur de la Côte d’Ivoire.

 

Nadège Koffi

 

Commentaires

Commentaires