Mini-Forum Ivoiro-français : Le Secteur Privé ivoirien attend beaucoup des mécanismes novateurs comme Choose Africa, pour poursuivre sa croissance, facteur de développement

Mini-Forum Ivoiro-français : Le Secteur Privé ivoirien attend beaucoup des mécanismes novateurs comme Choose Africa, pour poursuivre sa croissance, facteur de développement

Des Projets déjà tissés par la Confédération Générale de Côte d’Ivoire (CGECI) avec l’AFD et Proparco d’un montant de 1.640.000 euros, grâce à une convention signée le 02 février 2021. Toutes ces initiatives menées par l’initiative Choose Africa pour le secteur Privé ivoirien démontrent de la vitalité des relations entre la CGECI et ses Partenaires français.

Au cours du mini Forum Ivoiro-français tenu ce vendredi 04 juin 2021 au siège de la Maison de l’Entreprise au Plateau (Abidjan-Côte d’Ivoire), le secteur privé ivoirien au nom de son premier responsable, Jean-Marie ACKAH, Président de la CGECI, a pu solliciter d’autres actions novatrices pour poursuivre sa croissance, facteur de développement, en présence du Ministre français délégué au Commerce extérieur et à l’Attractivité, Franck RIESTER, du Ministre ivoirien du Commerce et de l’Industrie et du Ministre, Souleymane DIARRASSOUBA, du Ministre ivoirien de la Promotion de l’Investissement Privé et du Développement du Secteur Privé, Emmanuel Esmel ESSIS et de nombreux opérateurs économiques français.

 

« Ce 1er Forum ivoiro-français, l’un des premiers Business Meetings d’après le Sommet de Paris, doit par sa densité et ses résultats, servir d’exemple réussi de nos nouvelles ambitions communes, de construire des relations durables entre les économies françaises et africaines », a déclaré le Président de la CGECI, Jean-Marie ACKAH, face à la forte délégation d’Entreprises françaises présentes à ce mini-Forum. Ajoutant qu’avec les multiples opportunités d’affaires dont regorgent la Côte d’Ivoire et la France, il est persuadé que chacun saura en dégager de nombreux flux d’affaires, de co-investissements et de démarches solidaires telle la création de joint-ventures ivoiro-françaises, afin de conquérir ensemble des marchés sur le continent africain et à l’international.

 

Pour le Ministre français délégué au Commerce extérieur et à l’Attractivité, Franck RIESTER, le Gouvernement français entend bâtir ce Partenariat sur de long terme et surtout Gagnant-Gagnant, en mettant la priorité sur la formation de la jeunesse et aussi appuyer par des financements le secteur Privé.

Ce mini-Forum Ivoiro-français a été également marqué par la signature entre Proparco et les Etablissements financiers ADVANS-CI, ECOBANK-CI et la Société Ivoirienne de Banque (SIB), pour soutenir les Entreprises ivoiriennes impactées par la crise.

Par ailleurs, ces Partenariats vont permettre notamment de déployer la garantie Choose Africa Résilience mise en place pour répondre à la crise. Dévoilé fin 2020 en réponse à la crise, ce volet Résilience porte à 3,5 milliards d’euros sur la période 2018-2022, l’engagement de la France auprès des Startups, TPE et PME en Afrique.

Selon la Directrice Régionale de Proparco pour l’Afrique, de l’Ouest, Fatoumata SISSOKO-SY, les TPE-PME ivoiriennes sont fragilisées par la crise et doivent donc être accompagnées plus fortement.

Les Etablissements financiers ADVANS-CI, ECOBANK-CI et la Société Ivoirienne de Banque (SIB), représentés par leurs différents Directeurs, Mme Mariam DJIBO, Directrice d’ADVANS-CI, Paul-Harry AITHNARD, Directeur Général de ECOBANK-CI et Daouda COULIBALY, Directeur Général d’Attijari West Africa, au nom de la SIB, se sont réjouis de ce Partenariat, qui vient aider les TPE-PME en Côte d’Ivoire.

Au nom du Gouvernement ivoirien, le Ministre Souleymane DIARRASSOUBA, Ministre ivoirien du Commerce et de l’Industrie et le Ministre ivoirien de la Promotion de l’Investissement Privé et du Développement du Secteur Privé, Emmanuel Esmel ESSIS, ont tous deux présentés les opportunités d’investissements présentes en Côte d’Ivoire, grâce à un taux de croissance en 2020 selon le Fonds Monétaire International (FMI) à environ 1, 8% et projeté par la Banque Mondiale à 6,5 % en 2021 ; mais également montré leur ambition d’être à mesure de pouvoir transformer leurs produits et obtenir des financements pour les PME.

 

Notons que la Côte d’Ivoire a été l’un des tout premiers pays à déployer Choose Africa Résilience et à bénéficier de l’offre de prêts garantis à 80% par le Groupe AFD. Des conventions de financements ont déjà ainsi été signés avec la Société Générale Côte d’Ivoire (SGCI) et NSIA Banque. Le 01 juin 2021, l’Etat de Côte d’Ivoire et BPI France ont signé une convention qui a pour but d’accompagner le Gouvernement ivoirien dans la mise en place d’un outil de soutien aux différentes problématiques de financement et d’assistance aux PME ivoiriennes.

 

 

Nadège Koffi

Commentaires

Commentaires