L’African Digital Week (ADW) 2021 / Le Patronat Ivoirien, conscient des enjeux du Numérique au sein de la société

L’African Digital Week (ADW) 2021 / Le Patronat Ivoirien, conscient des enjeux du Numérique au sein de la société

La reprise de l’African Digital Week (ADW), après deux années d’interruption compte tenu de certaines contingences et de la crise liée à la pandémie COVID-19, s’est tenue ce vendredi 30 avril 2021 au siège de la Maison de l’Entreprise au Plateau (Abidjan-Côte d’Ivoire).

Initié par la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), en collaboration avec l’Union Nationale des Entreprises de Télécommunications (UNETEL), du Groupement des Opérateurs du secteur des TIC (GOTIC) et du Club DSI, cet évènement avec comme thème : « L’AFRIQUE A L’ÈRE DU DIGITAL ; OÙ EN SOMMES NOUS ? », traduit concrètement la volonté de ces Acteurs de l’écosystème Digital local d’œuvrer ensemble pour le rayonnement de leurs professions, de leur pays et de l’Afrique.

« De manière spécifique, il s’agit également, en plus de la réflexion sur les thématiques d’actualité du secteur, de doter la Côte d’Ivoire d’un évènement Digital aux standards internationaux, de promouvoir l’expertise et le savoir-faire local dans le but de générer de la co-création et de la fertilisation croisée des écosystèmes locaux et étrangers », a déclaré le Président du GOTIC, Représentant le Président de la CGECI, Patrick M’BENGUE, lors de la cérémonie d’ouverture de l’évènement, tenue en présence du Représentant du Ministre ivoirien de l’Économie Numérique, des Télécommunications et de l’Innovation. Ajoutant que c’est aussi dans le cadre de la réflexion commune qu’est née l’idée de l’African Digital Week (ADW), pour globalement favoriser le brassage des expériences, intelligences et compétences multiformes et multisectorielles, afin d’élaborer des modèles de transformation digitale originaux et adaptés aux réalités africaines.

Pour la Présidente de la Commission Économique Numérique et Entreprise Digitale de la CGECI, Gertrude Koné KOUASSI, qui a d’abord relaté la naissance de cet évènement, en octobre 2017, avec pour objectif d’organiser ensemble un Forum de réflexion, d’échanges et d’exposition du savoir-faire et des compétences locales autour de thématiques d’actualité IT pour le développement de l’Afrique en général et de la Côte d’Ivoire en particulier ; a par la suite félicité et remercié tous les Acteurs qui ont depuis sa création contribué à sa réussite et permis d’atteindre ses objectifs.

En effet, imposé dans tous les secteurs de la vie économique, sociale, culturelle, etc ; le Digital a un réel impact en termes de gain de productivité et améliore la compétitivité des Entreprises. Il oblige à repenser les business models, les attitudes et manières de penser. Et encore plus avec l’avènement de la pandémie liée à la maladie à Coronavirus.

Par ailleurs, il n’est plus un luxe pour les Entreprises, les Organisations et les Administrations qui se retrouvent confrontées à la pression de la globalisation et face à des populations de plus en plus exigeantes car plus averties ; il est donc urgent et impérieux que les Secteurs privé et Public s’investissent dans les actions permettant d’opérationnaliser la transformation digitale des Organisations.

Notons qu’en janvier 2018, a eu lieu, à la Maison de l’Entreprise, la cérémonie de lancement de cet évènement, co-organisé par le Patronat Ivoirien via sa Commission Économie Numérique, l’UNETEL, le GOTIC et le Club DSI. Le thème de sa première édition était : « QUELS MODÈLES DE TRANSFORMATION DIGITALE POUR RÉUSSIR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DE L’AFRIQUE ? », avec comme pays participants le Sénégal, le Burkina, le Rwanda, le Gabon, la  Tunisie, le Maroc, le Congo, l’Algérie, le Togo et des pays européens, tels que la France et l’Allemagne.

Rappelons que le Patronat Ivoirien, conscient des enjeux du Numérique au sein de la société, a créé en 2017, une Commission Économie Numérique qui a pour mission de réfléchir et d’analyser les questions touchant à la Transformation digitale et au Numérique, et de sensibiliser les Entreprises du Secteur Privé sur les sujets liés au Digital. Sont membres de cette Commission les Entreprises de l’UNETEL, le GOTIC et le Club DSI, souligne-t-on.

 

 

Nadège Koffi

 

 

 

Commentaires

Commentaires