Une exonération fiscale de cinq ans pour les Entreprises d’Énergie solaire dès leur création au Zimbabwe

Une exonération fiscale de cinq ans pour les Entreprises d’Énergie solaire dès leur création au Zimbabwe

Le Gouvernement zimbabwéen (Afrique australe) envisage la mise en place d’une politique de non-taxation des Entreprises fournissant des services d’Énergie solaire, sur leurs cinq  premières années d’activité.

Cette annonce a été donnée par le Ministre de l’Energie du Zimbabwe, Zhemu SODA, le vendredi 02 avril 2021.

« Quel que soit ce qu’ils produiront pendant ces cinq années, ils ne seront pas obligés de payer des impôts au Gouvernement. Ceci est fait pour motiver les investissements dans l’énergie solaire, surtout pour les réseaux solaires qui seront reliés au réseau national », a affirmé le Ministre de l’Energie du Zimbabwe.

En effet, cette mesure vient compléter l’exonération de droits à l’importation des équipements de production d’énergie solaire déjà mise en œuvre par le pays pour accélérer son processus d’électrification. 372 mini-réseaux photovoltaïques d’une capacité combinée de 334,5 kWc ont déjà été installés par l’Agence d’Électrification Rurale dans des écoles et des cliniques.

Par ailleurs, le pays entend ainsi accélérer les investissements dans le secteur, et par ricochet l’accès à l’électricité de ses populations encore dans le noir. Cela permettra à terme de réduire la pression subie par le réseau électrique nationale qui enregistre depuis plusieurs mois, un déficit de plus du tiers de la demande électrique nationale.

Notons que le Zimbabwe a placé le solaire au cœur de sa stratégie d’électrification ; pour atteindre ses objectifs, le pays met en œuvre des mécanismes de promotion des investissements, dont des avantages fiscaux, souligne-t-on.

 

                                                                Ifernisse.A

 

0

Commentaires

Commentaires