Huawei, en pleine croissance malgré la crise sanitaire mondiale, poursuit son engagement en Afrique

Huawei, en pleine croissance malgré la crise sanitaire mondiale, poursuit son engagement en Afrique

Le segment « Enterprise business » a ainsi agi comme une locomotive pour Huawei, avec une hausse remarquable de 23%, malgré une année 2020 difficile pour l’économie mondiale, liée à la crise sanitaire mondiale.

Cette information provient du rapport annuel de 2020 publié le mercredi 31 mars 2021 lors d’une Conférence de presse tenue avec les Responsables de l’Entreprise et transmis au site www.afriqueeconomie.net par l’Entreprise.

En effet, on y apprend que les revenus ont connu une croissance de 3,8% pour 2020 pour le Groupe ; le bénéfice net est également en hausse de 3%.

Par ailleurs, après une année marquée par la pandémie, les technologies de l’information et des communications (TIC) sont devenues non seulement un outil essentiel pour vaincre le virus, mais aussi un levier pour la reprise économique. Huawei a réitéré son engagement à travailler avec les opérateurs et les partenaires industriels pour maintenir la stabilité des opérations du réseau, accélérer la transformation numérique et soutenir les efforts visant à accompagner les acteurs publics et privés, en Afrique et dans le monde.

Suite aux sanctions américaines dont pâtit Huawei à cause de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, l’Entreprise a décidé de créer son propre système d’exploitation. Baptisé « HarmonyOS », il va permettre une plus grande indépendance dans la conception de ses Produits et dans la synergie de son écosystème. Débuté en 2016, le développement dans les laboratoires de Huawei a donné naissance à la version grand public de HarmonyOS qui sera disponible dès le mois d’avril 2021 ; 300 millions d’appareils devraient l’utiliser dès cette année, des téléphones mais aussi tout objet qui peut être connecté. Un autre secteur qui fait parler de lui dernièrement est celui de l’automobile connectée ; Huawei n’envisage pas de construire des véhicules, mais elle peut bénéficier de sa propre expertise en intelligence artificielle, services en ligne et nouvelles énergies pour permettre la création des nouveaux moyens de transport.

Pour l’Entreprise, la formation est la clé de l’avenir. Huawei participe ainsi à la création dune nouvelle génération de professionnels du digital, et souhaite également attirer les têtes pensantes d’aujourd’hui. Pour se développer, Huawei compte recruter entre 20 et 30 jeunes talents à travers le monde dès cette année, et dix fois plus l’an prochain, indique le rapport. Cette stratégie est complémentaire aux 8.000 embauches prévues par le Groupe, tant au niveau national qu’à l’étranger. Et Huawei sait retenir ses équipes : le constructeur sest vu récompenser par exemple dans 13 pays africains, par le label Top Employer.  Ces certifications attestent de l’engagement continu de Huawei envers ses équipes.

« Huawei a une philosophie de proximité avec ses clients en Afrique, grâce à ses 9.000 employés. En interne, Huawei a toujours poussé ses dirigeants à poursuivre leur carrière en Afrique. La formation continue que nous développons en interne, ainsi qu’une relation de confiance avec nos clients permettent aujourd’hui des résultats respectables sur le continent africain, même en temps de crise » a déclaré le Vice-Président Exécutif de Huawei Northern, Philippe WANG, lors de la conférence de presse.

Notons que lEntreprise est un acteur essentiel de la nouvelle norme 5G. Elle est même le plus grand contributeur technique grâce à son expertise en infrastructures de réseaux et à ses investissements massifs et continus en recherche et développement. Par rapport aux troisième et quatrième générations, la 5G se développe à une vitesse sans précédent en termes de construction de réseaux et de développement des utilisateurs. Du point de vue des applications, les nouveaux services promis par la 5G se multiplient et Huawei envisage déjà de connecter les voitures, les usines et l’Agriculture, pour un « monde meilleur et plus intelligent ». L’entreprise est déjà tournée vers l’avenir et prépare les évolutions de la 5G notamment 5.5G et 6G sont en développement et sont la promesse de nouveaux usages encore à inventer. L’objectif est de travailler conjointement avec les chercheurs et l’Industrie, au niveau International, pour définir ensemble les nouvelles normes et contribuer au monde numérique ultra-connecté de demain.

 

                                                                      Nadège Koffi

 

 

 

0

Commentaires

Commentaires