Le Togo, 1er promoteur de l’espace UEMOA pour la promotion des Droits de Femmes

Le Togo, 1er promoteur de l’espace UEMOA pour la promotion des Droits de Femmes

Le Togo (Afrique de l’Ouest) est le 1er pays de l’espace de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africain (UEMOA), à promouvoir les femmes aussi bien en affaires qu’à des postes de responsabilités publiques en Afrique de l’Ouest.

Cette information a été donnée par la Banque Mondiale qui vient de livrer l’édition 2021 de son rapport « Women, Business and Law 2021 », un document qui analyse les lois et réformes qu’adoptent les 190 pays sondés, en rapport avec l’élimination des discriminations basées sur le genre et la promotion des femmes.

En effet, de son rang de premier de l’espace UEMOA, le Togo est également le 7ème en Afrique subsaharienne à promouvoir les femmes aussi bien en affaires qu’à des postes de responsabilités publiques en Afrique de l’Ouest. En 2020, les femmes ont formalisé 3426 nouvelles entreprises, soit 27% des nouvelles entités créées, en droite ligne avec la vision des autorités togolaises à l’horizon 2022, d’avoir 28% de femmes propriétaires d’entreprises et, 44% de femmes bénéficiant d’un accès au crédit.

Par ailleurs, il n’est devancé que par l’île Cap verdienne. Avec un total de 84,4 points, le Togo se classe en effet à la 7ème place du Top 10 en Afrique subsaharienne devant le Liberia, la Côte d’Ivoire et le Mozambique. Le pays ramasse visiblement les lauriers des réformes engagées qui ont consisté à supprimer les obstacles à l’accès des femmes à la terre, et à promouvoir leur sens entrepreneurial via la mesure qui réserve 25% de parts de marchés publics aux jeunes et femmes entrepreneurs.

Selon le rapport, les raisons qui ont milité sont que les avancées du Togo en matière de promotion des femmes ont également été marquées par l’ascension inédite des femmes au pouvoir, notamment à l’Assemblée nationale dont elles assurent le perchoir, la Primature et le Secrétariat général de la Présidence, entre autres. Avec cette performance, le pays survole les Seychelles (76,3 points), qui ont coutume de trôner avec l’île Cap Verdienne, à la tête des meilleurs classements africains ; et de loin, ses voisins ouest africains, notamment le Bénin et le Ghana.

Notons qu’alors que le trio de tête du classement se compose de l’île Maurice, de l’Afrique du Sud et du Zimbabwe, ce sont des pays comme l’Eswatini, la Guinée Bissau et le Soudan qui se bousculent à la queue du classement, indique le rapport.

Ifernisse.A

0

Commentaires

Commentaires