SUCAF-CI met à l’honneur les Femmes africaines à Abidjan

SUCAF-CI met à l’honneur les Femmes africaines à Abidjan

Les Sucreries d’Afrique Côte d’Ivoire, à travers sa marque Princesse Tatie ont honoré des femmes de divers secteurs d’activités, en vue de consolider des liens de fraternité et de partage.

C’est au cours d’un atelier de cuisine dans la période des fêtes de fin d’année , effectué au centre culinaire Cordon Bleu aux deux-plateaux vallons (Cocody-Abidjan), qu’une cinquantaine de femmes ont pu être emmenées à participer à deux séances d’apprentissage en « Verrine de mousse de baobab et d’ananas et cocktails », avec des Chefs cuisinier spécialement choisis par l’Entreprise.

   

Dans une ambiance conviviale coordonnée par le Chef de Produit SUCAF-CI, Larissa EDJA, que les femmes très heureuses, ont pu après les séances ateliers ; participer à des jeux, partager un dîner et reparties avec des souvenirs de l’Entreprise Tatie.

Notons que cette initiative de la structure SUCAF-CI, n’est pas à sa première édition ; elle a été entamée dans le mois de mars 2020, qui représente le « mois de la Femme ». La SUCAF-CI commercialise son sucre sous la marque Princesse Tatie. Sucre destiné au grand public et vendu sous un packaging adapté aux besoins des consommateurs ivoiriens. Depuis plus de 50 ans, grâce à sa détermination, le Groupe a acquis une expérience unique sur les marchés Agro-alimentaires africains. Allié à une culture managériale dynamique et valorisante, ces valeurs humaines constituent les fondements même du Groupe SOMDIAA.

   

Rappelons que la SUCAF Côte d’Ivoire a été créée en 1997 à la suite du programme de restructuration et de privatisation du secteur sucrier ivoirien. Elle fait partie du Groupe SOMDIAA depuis 2010.
La SUCAF Côte d’Ivoire tire ses cannes de ses surfaces irriguées mais aussi des cultures villageoises environnantes. Les deux sucreries de SUCAF-CI sont situées à Ferkessédougou dans le Nord de la Côte d’Ivoire, à proximité des frontières du Burkina Faso (80 km) et du Mali (110 km).
Les sites de Ferké 1 et Ferké 2 sont à 35 km l’un de l’autre. L’usine de Ferké 1 produit du granulé blanc et du sucre morceau tandis que l’usine de Ferké 2 produit du granulé roux. Les deux sites sont aujourd’hui capables de récolter plus d’1 million de tonnes de canne afin de produire
105.000 tonnes de sucre
, souligne-t-on.

 

Nadège Koffi

0

Commentaires

Commentaires