Le premier recueil du jeune poète marocain, Salim SAIDI « LACUNES »

Le premier recueil du jeune poète marocain, Salim SAIDI « LACUNES »

Salim SAIDI, jeune poète marocain qui nous livre un premier recueil de poésie appelé « LACUNES », dans lequel il dessine un monde où le mot a ce pouvoir divin de traverser l’âme et l’esprit, pour venir confortablement s’installer dans la mémoire.

Dans un Communiqué de Presse transmis au site www.afriqueeconomie.net le 07 janvier 2021, cette œuvre de Salim SAIDI est sortie depuis décembre 2020 et parut aux éditions « Onze ».

En effet, disponible dans toutes les librairies du Maroc (Afrique du Nord), la poésie de Salim SAIDI n’a rien de commun, son interprétation n’est jamais figée en une seule image. Le jeune auteur n’hésite pas à transgresser les règles du bienséant pour nous faire voyager à travers les murs de la réalité, la nôtre… La sienne.

Par ailleurs, dans ce recueil de poèmes, la psychiatrie est une science totalitaire qui ne soigne pas et met des faux remèdes sur les mauvaises plaies. Les gens qui ont des pathologies mentales sont doublement victimes de leur rejet par la société qui voit en eux le reflet de ce qu’ils se cachent et de cette science instable qui contraint le patient à mettre des étiquettes sur son altérité et lui ordonner un traitement médicamenteux tout en ne s’approchant jamais des vérités psychiques, spirituelles, physiques qui le délivreraient de son mal.

D’une complexité infinie, tiraillée entre imaginaire et réalité subjective, l’apparente tornade linguistique dégage une vision chaotique et à fleur de peau du monde. Quel étonnement de lire une poésie aussi forte et poignante, actuelle et violente, dans le paysage de la poésie contemporaine au Maroc. Avec ce premier recueil, le jeune poète nous fait plonger dans une autre dimension dont on ne sort pas forcément indemne. Il y a, au cœur de ses questionnements, de ses enfermements, un battement puissant, une force perdue, la beauté des mots.

Notons que Salim SAIDI est né en 1988 à Rabat (Maroc) ; il est un homme du 21ème siècle, rappeur et poète, entre modernité cruelle et tradition éculée. Licencié en sciences politiques, amoureux des livres et des lettres, hypersensible de l’extrême, nourri d’Orient où il puise sa spiritualité et d’Occident d’où il tient son cartésianisme, il a su mêler ses deux influences pour donner vie à ses pensées dans un recueil poignant, souligne-t-on.

 

 

Nadège Koffi

1+

Commentaires

Commentaires