Une dizaine de personnalités récompensées par l’Association Bouabate Fès, pour leurs actions chacun dans son domaine au Maroc

Une dizaine de personnalités récompensées par l’Association Bouabate Fès, pour leurs actions chacun dans son domaine au Maroc

L’Association Bouabate Fès a récompensé le vendredi 20 novembre 2020 à Fès (Maroc-Afrique du Nord), une dizaine de femmes et d’hommes, pour leurs actions chacun dans son domaine.

C’est au cours de la 10ème édition du Trophée Fès Gate qui a pour objectif de célébrer des femmes et des hommes d’exception à l’occasion de la Journée nationale de la Femme au Royaume chérifien.

Selon la Présidente de l’Association, Leila BENNIS, à travers ces personnalités, c’est un hommage qui est rendu à tous les marocains et marocaines qui chaque jour militent pour un Royaume fort et prospère. « Notre Association les distingue, fête leurs réalisations et leurs performances », a-t-elle déclaré.

En effet, plusieurs Prix ont été décernés à ces personnalités de divers domaines d’activités entre autres, le trophée de « la Femme de l’année » est revenu à l’ancienne Ministre et Présidente de la région Guelmim Oued-Noun, Mbarka BOUAIDA ; le Prix de l’Entrepreneuriat Social a été remporté par Ghizlaine ELMANJRA ; le trophée des médias a été décerné à la Journaliste, Khadija SANSAR. Dans les rubriques « Art et Culture » et « Magistrature », les trophées sont allés respectivement à l’Artiste-Peintre, Houda GUEDDARI, et Malika Ibnou ZAHIR, Présidente de Chambre à la Cour de Cassation ; ainsi que le Prix spécial du Jury est revenu à l’Université EUROMED de Fès.

   

Par ailleurs, le trophée, représentant la « porte de Fès », est un symbole du patrimoine national chargé d’histoire et de partage, une porte ouverte sur un avenir prometteur pour les femmes qu’elles soient Entrepreneurs, Artistes ou de Professions libérales, Chercheurs ou Femmes œuvrant dans des actions caritatives.

Les lauréats très réjouis et reconnaissants de leurs récompenses n’ont pas voulu restés indifférents. La Journaliste, Khadija SANSAR, a quant à elle dédié son trophée à toutes les Femmes africaines qui travaillent dans les médias et qui se battent dans les télévisions, les radios, les périodiques, les sites d’informations et dans le digital, pour assurer le relais et fournir l’information avec déontologie.

Notons que la cérémonie de « Baouabate Fès » de l’année prochaine sera délocalisée à « Baouabate Sahra », la ville de Guelmim, sur invitation de la Présidente du conseil régional, Mbarka BOUAIDA, souligne-t-on.

 

Nadège Koffi

0

Commentaires

Commentaires