Le Bénin détient le plus fort ratio de services financiers par millier de km² de l’UEMOA

Le Bénin détient le plus fort ratio de services financiers par millier de km² de l’UEMOA

Le Bénin (Afrique de l’Ouest) détient le plus fort taux global de pénétration géographique des services financiers (TGPSFg) de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA).

C’est ce qu’indique le nouveau rapport de la BCEAO sur l’inclusion financière dans l’UEMOA publié le vendredi 13 novembre 2020.

En effet, avec 645 points de services financiers pour 1000 km², le Bénin enregistre le plus fort taux global de pénétration géographique des services financiers au sein de l’espace UEMOA en 2019. Il devance la Côte d’Ivoire et le Sénégal qui enregistrent respectivement 574 et 546 points.

Selon cet indice qui permet d’évaluer le degré de proximité, c’est-à-dire le nombre de points de services financiers disponibles sur une superficie de 1000 km², le pays ouest-africain enregistre un taux de 645 points de services sur 1000 km² en 2019. Il se place devant la Côte d’Ivoire et le Sénégal qui enregistrent respectivement 574 et 546 points de services financiers, tandis que la Guinée-Bissau occupe la dernière place du classement avec seulement 6 points de services sur 1000 km².

Par ailleurs, le TGPSFg de la zone UEMOA a progressé en 2019 passant à 194 points contre 111 en 2018. Cette performance est due au processus de densification du réseau de distribution des services financiers par les pays de l’UEMOA, qui se manifeste notamment par le déploiement des guichets des émetteurs de monnaie électronique. Cette situation participe à l’évolution du taux d’inclusion financière dans la région, qui a encore grimpé l’année dernière.

Notons que l’UEMOA a également enregistré une hausse de son taux global de pénétration démographique des services financiers (TGPSFd), qui mesure le nombre de points de services disponibles pour 10 000 adultes. Ce taux est ainsi passé de 57 points de services pour 10 000 adultes en 2018 à 96 points en 2019, principalement grâce à l’augmentation des infrastructures de distribution des services de monnaie électronique. Cette fois-ci, c’est le Mali qui enregistre le taux le plus élevé avec 139 points de services pour 10 000 adultes, souligne-t-on.

Nadège Koffi

 

 

0

Commentaires

Commentaires