Adolphe DAGAN, togolais, Co-Fondateur et CEO de Dagan African Market, le premier supermarché africain installé dans la ville de Clarksville aux États-Unis: “Nous allons commencer par importer les produits africains ici très bientôt. Cela nous permettra de contribuer économiquement à nos pays africains et surtout de donner du travail à beaucoup de personnes surtout nos mamans qui souffrent amèrement”

Adolphe DAGAN, togolais, Co-Fondateur et CEO de Dagan African Market, le premier supermarché africain installé dans la ville de Clarksville aux États-Unis: “Nous allons commencer par importer les produits africains ici très bientôt. Cela nous permettra de contribuer économiquement à nos pays africains et surtout de donner du travail à beaucoup de personnes surtout nos mamans qui souffrent amèrement”

Adolphe DAGAN, installé aux États-Unis depuis 2004 est le Co-Fondateur et CEO de Dagan African Market, le 1er supermarché africain qui offre des Produits purement du terroir africain dans la ville de Clarksville (État de Tennessee) aux États-Unis.

Dans une interview accordée au site www.afriqueeconomie.net , M. DAGAN, originaire du Togo (Afrique de l’Ouest), nous parle de son immigration aux États-Unis et de ses Projets pour son pays d’origine, mais également pour le continent africain.

 

A.E:  Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs?

Je m’appelle Monsieur Adolph DAGAN. Je suis d’origine togolaise, vétéran retraité de l’armée américaine , Professeur et Co-fondateur- CEO de Dagan African Market , Inc , le premier supermarché Africain à Clarksville dans l’État de Tennessee .

A.E: Quel est le motif de votre installation aux États-Unis?

Mon installation aux États-Unis est motivée par la recherche des opportunités.

A.E: Quelle est votre formation de base?

J’ai fait quelques années en Faculté de Droit à l’Université du Bénin (aujourd’hui l’Université de Lomé) avant de m’installer aux États-Unis. J’ai poursuivi mes études universitaires à American Military Univerty ou j’ai décroché un Bachelor en International Relations with Conflicts Resolutions and Peacekeeping. J’ai ensuite décroché un Master’s en Master of Arts in Teaching. J’ai fait également les études de Theologie à Global University Berean School of Bible.

A.E: Depuis quand avez-vous lancé votre Projet?

 J’ai lancé le Projet depuis Juillet 2019.

A.E: Pourquoi le choix de ce Projet?

Quand j’étais arrivé à Fort Campbell , une base militaire qui longe les États de Kentucky and Tennessee , il n’avait aucun supermarché africain proche de nous . Soldats comme civils, tout le monde allait à Nashville, la capitale de Tennessee ou ailleurs pour pouvoir s’approvisionner des nourritures et autres Produits africains. C’est de là qu’est venu mon idée d’ouvrir un supermarché africain pour que la communauté africaine et les autres nationalités puissent s’approvisionner de leurs Produits, proche d’elles. Aussi, j’ai lancé ma Fondation “Dagan Foundation” depuis 2007 et nous avons besoin d’argent pour nos Projets, dans la réalisation de fontaines (pour donner de l’eau aux populations au Togo) , scolariser les enfants à l’école, dans les villes reculées du Togo mon pays d’origine, où ils n’ont pas la possibilité d’être scolarisés par faute de moyens et à la longue, élargir ces actions sur tout le continent africain.

A.E: Quels sont les difficultés auxquelles vous avez et êtes confrontés en tant qu’africain là-bas?

Les difficultés sont nombreuses, surtout le Financement. Aussi la communauté africaine n’est encore grande à Clarksville et les villes environnantes. Trouver un ou des emplois fiables, n’est pas du tout facile.

A.E: Avez-vous eu un financement afin de vous lancer dans ce Projet? Si oui, quels sont les Partenaires affiliés à votre Projet? Et également, le montant estimé pour lancer le Projet?

Je n’ai pas eu un financement pour lancer le Projet. J’ai seulement commencé les dépenses avec quelques 20.000 dollars américain (environ 11 millions de FCFA) et j’ai mis plus d’argent pour les besoins qui arrivaient comme entre autres, les achats de marchandises, équipements , de paiement des employés, etc.

A.E: Pourquoi ne pas avoir songé à investir dans votre pays pour ce Projet?

Oui, nous sommes en train de travailler là-dessus. Nous allons commencer par importer les Produits africains ici très bientôt. Cela nous permettra de contribuer économiquement à nos pays africains et surtout de donner du travail à beaucoup de personnes surtout nos mamans qui souffrent amèrement. Beaucoup de Jeunes qui après les études universitaires vont profiter de ce que nous allons faire.

A.E:  Quels sont vos canaux de distribution afin de satisfaire tout le monde?

Nous sommes en train de travailler sur le web site pour commencer par envoyer nos Produits par la poste. Le site est presque prêt: www.daganafricanmarket.com.

A.E: Quelle est la stratégie de communication mise en place afin de vous faire connaître?

À part  le site web , nous sommes sur Facebook ( Dagan African Market –Clarksville , TN ) , Instagram ( Dagan African Market ) , Twitter ( Dagan African Market ).

 A.E: Combien d’employés à votre actif?

Nous avons actuellement deux employés et nous sommes en recherche d’un troisième.

A.E: Que pensez vous de l’immigration clandestine de nos jeunes africains?

C’est très regrettable ce qui se passe en Afrique avec l’immigration clandestine. Les jeunes africains souffrent, de telles sortes qu’ils veulent se chercher ailleurs . Nous prions nos dirigeants actuels et nos futures dirigeants africains de changer la mentalité pour développer nos pays africains. Si les gens trouvent du travail dans leurs pays, beaucoup d’entre eux ne chercheront pas à prendre des risques d’aller ailleurs.

A.E: Que pensez vous du système fiscal au niveau de la diaspora?

Le système fiscal aux USA est à apprécier. C’est un bon système fiscal.

A.E: Quels sont vos Projets à court et moyen termes?

Mes Projets à court terme sont de trouver du Financement pour agrandir mon supermarché en terme du nombre de Produits et en terme d’espace et de faire connaître le supermarché à beaucoup de nouvelles personnes . Aussi nous voulons ajouter un petit restaurant au supermarché. Nos Projets à moyen terme seront d’obtenir notre propre immeuble et aussi installer notre Entreprise dans beaucoup de villes aux États-Unis et dans les autres pays africains.

A.E: Que souhaitez vous de nos Gouvernants, pour les Startups de la diaspora qui souhaitent investir dans leur pays?

J’aimerais que nos Gouvernants aident les Startups de la diaspora qui souhaitent investir dans leurs pays.

A.E: Comment vivez vous cette crise sanitaire mondiale au niveau de votre Projet?

Nous nous débrouillons mais c’est Dieu qui nous aide et nous protège durant cette crise mondiale.

A.E: Votre mot de fin à nos lecteurs.

J’aimerais vous remercier pour cette opportunité que vous nous donnez. Merci au site www.afriqueeconomie.net pour ce que vous faites pour l’Afrique et la Diaspora. Nous disons un grand merci à tous nos clients, à tous ceux ou celles qui nous soutiennent, et à toute la famille DAGAN .

 

Interview réalisée par Nadège Koffi

 

 

Commentaires

Commentaires