Plus de 32 millions de FCFA octroyés par l’AFD à la BIDC, afin de soutenir la transition économique durable dans l’espace communautaire Ouest-Africain

Plus de 32 millions de FCFA octroyés par l’AFD à la BIDC, afin de soutenir la transition économique durable dans l’espace communautaire Ouest-Africain

La Banque d’Investissement de la CEDEAO (BIDC) a reçu le 28 juillet 2020 à Lomé (Togo-Afrique de l’Ouest), un appui financier de la France, via l’Agence Française de Développement (AFD), à hauteur de 50 millions d’euros (32,8 milliards de FCFA), pour soutenir la transition économique durable dans l’espace communautaire Ouest-africain.

Au cours d’une cérémonie de signature d’accord de financement au siège de la BIDC à Lomé, entre les deux Institutions, cette facilité sous la forme d’une ligne de crédit, vient matérialiser son Partenariat avec la Banque communautaire, qui jusqu’à présent était articulée autour d’une première subvention d’assistance technique, de seulement 263 millions de FCFA.

« Cette convention de crédit de 50 millions d’euros est historique. C’est la première ligne de crédit que nous signons ensemble et nous espérons sincèrement que cela marquera le début d’une longue coopération afin de vous accompagner sur d’autres Secteurs », a déclaré la Directrice-Adjointe de l’AFD au Togo, Maréva MATAR.

Pour le Président de la BIDC, Dr Nana DONKOR, ces Fonds seront notamment alloués au secteur de l’Energie, et injectés en appui aux Entreprises sous régionales.

En effet, par cette entente, les deux acteurs de développement veulent promouvoir une intégration économique et financière plus aboutie dans la sous-région, et ainsi contribuer à la réalisation de la vision 2030 de la CEDEAO.

Notons qu’il s’agit globalement pour la banque communautaire, de financer la transition économique durable, dans le contexte de la COVID-19.

 

Patrice Bantchi

 

0

Commentaires

Commentaires