Une ivoirienne, finaliste pour le Concours de la Fondation Jack Ma

Une ivoirienne, finaliste pour le Concours de la Fondation Jack Ma

Alimata COULIBALY, fait partie des 50 finalistes sélectionnés par la Fondation Jack Ma à travers son initiative Africa Netpreneur Prize Initiative « Africa’s Business Heroes 2020 »

La liste des 50 finalistes du concours a été rendue publique ce lundi 27 juillet 2020.

En effet, sur 22.000 Entrepreneurs au départ, il n’en reste que 50 finalistes dont cinq ivoiriens notamment, Karim ABOUBAKAR (Investiv), Alimata COULIBALY (GLP Les Précuits), Axel Emmanuel GBAOU (Le Chocolatier Ivoirien), Khan Jean Delmas EHUI (ICT4DEV) et Mamadou BAMBA (Unité de Valorisation des Déchets UVD). Originaires de 54 pays africains, à postuler pour une place de finalistes de ce Programme philanthropique, ceux qui ont été retenus, proviennent de 21 pays, ils travaillent dans 18 Secteurs de l’économie tels que l’Agriculture, l’Intelligence Artificielle (IA), l’E-Commerce, la Mode, la Santé, les Énergies Renouvelables, les TICS et la moitié sont des Femmes dont l’âge moyen des cinquante finalistes commence à partir de 37 ans.

Par ailleurs, ces 50 Entrepreneurs devront, de nouveau, concourir pour se hisser au rang des 10 meilleurs Entrepreneurs qui participeront à la grande finale de ce Programme au cours duquel les 10 premiers finalistes présenteront leurs Projets devant un parterre de dirigeants de renommée mondiale, dont Jack MA, afin de remporter leur part de ce prix d’une valeur de 867 millions FCFA (1,5 million de dollars ).

Directrice de l’entreprise LES PRECUITS GLP / Aliments d’Afrique, Alimata COULIBALY, est une femme entreprenante qui a plusieurs cordes à son arc. Engagée dans la promotion des produits vivriers, transformés en Côte d’Ivoire, pour une meilleure conservation des aliments tropicaux (fruits, céréales, légumes, tubercules, etc), elle est notamment, la Vice-Présidente de la Confédération Nationale des Acteurs du Vivrier de Côte d’Ivoire (CNAVCI), la Présidente de la Coopérative ISSAMI pour la valorisation, la Transformation des céréales et autres vivriers de Côte d’Ivoire, la  Coordinatrice MISOLA Côte d’Ivoire pour la sécurité alimentaire et la lutte contre la malnutrition en Afrique, la Coordonnatrice Nationale du Projet régional (Burkina, Côte d’Ivoire, Mali) portant sur la Productivité, Compétitivité, Développement des Entreprises de Transformation des Produits Alimentaires d’Afrique (PADEC ETA).

 

Également, ayant reçu plusieurs Prix nationaux entre autres, le Trophée pour la Contribution à la valorisation de l’Agriculture, décerné en 2013 au cours des Journées de la Valorisation de l’Agriculture à Yamoussoukro et l’Ambassadrice pour la Promotion des PME en Côte d’Ivoire, décerné en 2013 par le Ministère ivoirien du Commerce et de la Promotion des PME.

Notons que 50% des candidats sont des femmes et 32% sont francophones, ce qui reflet l’ouverture du concours de cette année et pour consulter la liste des 50 finalistes, il faudrait aller sur le lien https://bit.ly/301uvvG.

Rappelons que la Fondation Jack Ma est depuis 2014 le bras philanthropique des activités chinoises de Jack MA. Homme d’affaires chinois, principalement connu pour avoir été le premier marchand en ligne au monde, il crée le site internet de commerce électronique Alibaba.com et est à présent le Président d’Alibaba Group qui possède aliexpress.com.

 

Nadège Koffi

 

3+

Commentaires

Commentaires