« My CFCIM », la plateforme lancée par la CFCIM, pour la relance économique des Opérateurs économiques au Maroc

« My CFCIM », la plateforme lancée par la CFCIM, pour la relance économique des Opérateurs économiques au Maroc

La Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM) a lancé le jeudi 23 juillet 2020 au Maroc (Afrique du Nord), une plateforme baptisée « My CFCIM », afin d’accompagner ses adhérents, ainsi que les Opérateurs économiques pour la relance de leurs activités dans cette crise sanitaire mondiale.

Dans un Communiqué de Presse transmis au site www.afriqueeconomie.net , le lundi 28 juillet 2020 par le service communication de l’Institution, cette plateforme associée à un dispositif d’accompagnement, est mise en place pour une durée d’un an.

 

Au cours du lancement de cette plateforme qui s’est tenu en présence du Président de l’Institution, Jean-Pascal DARRIET, du Consul Général de France à Casablanca, Serge MUCETTI, du Directeur de la Stratégie et de la Coopération au Ministère du Tourisme, Tarik SADIK, du Président du Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE), Ahmed Réda CHAMI et de l’ancien Ministre, ancien PDG de Royal Air Maroc, Administrateur de NATAEEJ, Driss BENHIMA.

Selon le président de la CFCIM, M. DARRIET, la plateforme de relance économique innovante de la CFCIM,  née d’un partenariat Public et Privé spontané, a été créée pour accompagner dans un esprit, les Opérateurs économiques et incarner une force de propositions et de solutions business. « Vous avez été nombreux, plusieurs milliers à répondre présents, en vous inscrivant dans un délai aussi court, autour de ce Projet ambitieux et puissant, que nous avons conçu pour apporter des réponses efficaces aux impacts économiques qui frappent nos Entreprises. Elle s’inscrira également dans la durée pour héberger les événements qui répondent à leurs attentes autour des thématiques qui les concernent tous dans cette transition où les modèles et les méthodes s’adaptent, aiguisés par la poussée de la transformation digitale », a-t-il déclaré à lors de la cérémonie d’ouverture. Expliquant que l’idée de cette plateforme est apparue en écoutant les Entreprises adhérentes tout au long de la période de confinement et que les possibilités de navigation qui leurs sont offertes par « My CFCIM », leurs permettront d’ores et déjà de participer pleinement aux débats, d’entrer en relation d’affaires, de communiquer avec leurs futurs  clients et  fournisseurs. Invitant tous les Acteurs à s’unir afin de relever les défis et exploiter les opportunités que leur offre « My CFCIM », pour accompagner leurs Entreprises dans la relance économique.

En effet, « My CFCIM », au-delà des évidents besoins de trésorerie et d’accompagnement en terme de gestion des Ressources Humaines (RH) avec la généralisation du télétravail, l’accélération de la transformation digitale, des attentes fortes ont été manifestées notamment, 60% estiment qu’elles doivent travailler sur leur organisation, 45% qu’elles vont devoir s’adapter à la nouvelle donne et se diversifier. « My CFCIM » offre de nombreux avantages, notamment, un accès gratuit à un espace de networking propulsé par l’intelligence artificielle ; des discussions via des chats vidéos ; une plateforme « multidevice » Web et mobile ; des sessions de streaming en direct pour interagir en temps réel ; une programmation riche et interactive ; une optimisation du temps grâce à la possibilité de networker tout en participant aux conférences.

Par ailleurs, les Entreprises ont besoin d’accélérer les flux d’accès au « savoir », aux marchés, l’accès aux compétences leur permettant de mettre en œuvre les transformations nécessaires.

Notons que cet événement a été marqué par des tables-rondes animées par des Experts, sur des thématiques entre autres, « Le changement des modèles de gouvernance ; les opportunités nouvelles offertes par la digitalisation ; le télétravail ; les solutions de financement de la relance, le made in Morocco ; l’e-commerce, l’e-learning ; le support de la redynamisation de l’Industrie marocaine ».

Rappelons que la CFCIM est une Institution centenaire qui a pour mission de promouvoir les relations économiques entre la France et le Maroc, de favoriser l’implantation des Entreprises françaises dans le Royaume et de développer le potentiel d’affaires des Entreprises marocaines. Forte de près de 4.900 Entreprises adhérentes, la CFCIM est la plus importante des 124 Chambres de Commerce et d’Industrie Françaises à l’International (CCIFI). La CFCIM est la seule CCIFI à disposer d’un Campus de Formation (regroupant l’École Française des Affaires et le CEFOR Entreprises, son centre de formation continue) pour accompagner le développement du capital humain de ses Entreprises adhérentes. Egalement, elle met à disposition des formules locatives innovantes au travers de ses quatre parcs industriels (Bouskoura, Ouled Salah, Settat et l’Ecopark de Berrechid), souligne-t-on.

 

Nadège Koffi

 

 

0

Commentaires

Commentaires