Fête du Trône 2020 : SEM Abdelmalek KETTANI, Ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire présente la célébration à l’ère de la crise sanitaire mondiale

Fête du Trône 2020 : SEM Abdelmalek KETTANI, Ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire présente la célébration à l’ère de la crise sanitaire mondiale

Le 21ème Anniversaire de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, appelé la Fête du Trône et qui est célébrée chaque 30 juillet de chaque année, sera marquée en cette année 2020 avec un caractère particulier, en raison de la crise sanitaire mondiale.

Dans une interview accordée au site www.afriqueeconomie.net à deux jours de la célébration,  l’Ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire, SEM Abdelmalek KETTANI, donne les orientations validées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI et parle également de la Coopération Sud-Sud entre son pays et la Côte d’Ivoire, tout en souhaitant des élections apaisées pour les prochaines échéances électorales en Côte d’Ivoire.

A.E : Pouvez-vous Excellence, nous expliquer le sens réel de la Fête du Trône, célébrée chaque 30 juillet de chaque année ?

Cette commémoration cristallise l’attachement indéfectible de toutes les composantes de la nation au Trône Alaouite. Il s’agit  pour tous de réitérer leur respect, leur estime et leur dévouement pour Sa Majesté le Roi Mohammed VI. C’est aussi l’opportunité idoine pour exprimer clairement l’engagement irréversible de tous, pour défendre les valeurs d’authenticité, de liberté et de démocratie, de s’engager en faveur de la défense de la liberté et l’indépendance du Royaume et de veiller au parachèvement de son intégrité territoriale. Des décennies après son officialisation en 1934, la Fête du Trône continue aujourd’hui d’inspirer la marche du Maroc vers le progrès et le développement, de révéler la profondeur des liens affectifs et de la relation de loyauté réciproque entre le Roi et son peuple. L’intronisation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le 30 juillet 1999, a marqué le début d’une ère radieuse, jalonnée d’avancées remarquables dans les différents domaines Politique, Économique et Social, et nous sommes fiers de ce qui a été accompli et confiants dans l’avenir de notre pays, sous l’égide éclairée de notre Monarque. En effet, à la faveur de la vision positive et humaniste du Souverain, le Royaume s’est inscrit dans un Projet sociétal moderniste, qui fait siennes les valeurs de démocratie, de pluralisme et de consécration des droits économiques et sociaux et autres droits humains. Un Projet, tout en étant tourné vers l’avenir, est mené en parfaite harmonie avec les référents de l’identité marocaine et les valeurs constitutives du socle national. Un Projet de Règne, auquel souscrivent tous les marocains à travers leurs multiples expressions de fidélité et d’attachement au Trône Alaouite, ciment immuable de notre nation et de notre société.

  

A.E : Cette année 2020 est très particulière, en raison de la crise sanitaire mondiale. Comment va se dérouler cette fête au niveau de la Côte d’Ivoire, mais un peu partout dans les pays où cette fête sera célébrée ?

Cette année est exceptionnelle et particulière à cause de cette pandémie qui n’épargne aucun pays. Devant cet état de fait, nous ne pourrons pas hélas, comme à l’accoutumée, organiser une célébration à la hauteur de cet événement, car nous devons adopter une approche prudente et nous conformer strictement aux mesures sanitaires en vigueur dans notre pays hôte. Ainsi, ici en Côte d’Ivoire, nous avons prévu d’organiser en compagnie de quelques représentants de la communauté marocaine en Côte d’ivoire et de cette Ambassade, une écoute collective du discours du Trône qui sera prononcé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’assiste dans la soirée du 29 Juillet 2020. Cela sera une façon de célébrer ce moment historique dans la vie de notre pays, tout en nous imprégnant des Hautes orientations que ne manquera pas d’indiquer notre Souverain, tant pour la politique intérieure que pour la politique extérieure du Royaume.

A.E : Pouvez-vous nous faire un résumé des actions menées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, depuis cette crise sanitaire mondiale, à l’endroit des pays frères du continent africain ?

Depuis le début de la pandémie Sa Majesté a veillé personnellement à conduire la riposte sanitaire du Maroc à cette crise majeure que connait le monde. Sous Son Leadership, le tissu industriel du pays qui s’est mobilisé rapidement en quelques semaines, a pu assurer la production aux normes de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) de tous les articles nécessaires pour une lutte efficace contre cette pandémie, assurer l’autosuffisance nationale, et même exporter vers d’autres pays, de par le monde. Après avoir pris contact en Avril 2020, avec les Chefs d’États du Sénégal et de le Côte d’Ivoire, pour les assurer de son soutien concret en cette période difficile, Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste a donné ses Hautes instructions pour l’acheminement d’aides médicales à plusieurs pays africains frères. Cette aide a eu pour objectif de fournir du matériel médical préventif, afin d’accompagner nos pays frères et amis dans leurs efforts de lutte contre la pandémie de la COVID-19. Ainsi, 08 millions de masques, 900.000 visières, 600.000 charlottes, 60.000 blouses, 30.000 litres de gel hydro alcoolique, ainsi que 75.000 boîtes de chloroquine et 15.000 boîtes d’azithromycine « Made in Morocco » ont été envoyés à près de 20 pays du continent africain. C’est un effort concret et majeur consenti en faveur de plusieurs pays de notre continent, pour leur témoigner de la solidarité et le soutien du Royaume en ces temps difficiles. Ce geste Royal résulte de la vison pragmatique, concrète et humaniste qu’a Sa Majesté de la Coopération Sud-Sud.

  

A.E : Nous avons assisté récemment au départ des ressortissants marocains qui étaient bloqués en Côte d’Ivoire, en raison de la crise sanitaire mondiale. Quel est à ce jour, le point de la situation ?

La fermeture soudaine et inopinée des frontières de par le monde en Mars dernier a également laissé plusieurs compatriotes bloqués en Côte d’Ivoire. Nous avons dénombré près de 120 personnes au pic de la crise, tout en maintenant un contact permanent avec la plupart d’entre eux pour les réconforter, mais aussi leur porter assistance et les soutenir, en cas de besoin, tant sur le plan sanitaire, que matériel. Aujourd’hui, tous sont rentrés sains et saufs au pays grâce au vol de rapatriement, et aux vols spéciaux qui font des voyages dans les deux sens de façon hebdomadaire organisés conjointement par le Ministère des Affaires Etrangères et la Royal Air Maroc, en application des Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi. Cela a aussi permis aux ivoiriens bloqués au Maroc de rentrer dans leur pays et de retrouver leurs familles avant la fête de l’Aid El Adha.

A.E : Quelle est l’actualité au niveau de l’Ambassade du Maroc en Côte d’Ivoire ?

Depuis le début de la pandémie nous avons veillé à continuer à servir nos compatriotes et nos Entreprises et tous ceux qui  nous sollicitent, comme par le passé, tout en organisant une veille permanente à leur endroit pour leur porter assistance, en cas de besoin.

Par ailleurs, depuis le début de la pandémie nous avons veillé à signifier notre solidarité avec notre pays hôte à travers plusieurs actions sociales visant à apporter une contribution modeste, mais néanmoins effective, à plusieurs familles en situation de précarité économique.

Enfin, comme d’habitude, nous veillons à l’avancement de Projets du Maroc en Côte d’Ivoire et sommes en contact permanent avec les parties prenantes.

A.E : Avez-vous une idée de la situation des Entreprises marocaines installées en Côte d’Ivoire ?

Nous sommes, depuis toujours, en contact permanent avec les dirigeants des Entreprises marocaines établies en Côte d’Ivoire, vu que la vocation première de notre Ambassade est économique. A ce jour, outre quelques rares cas positifs ici et là, heureusement guéris, nous n’avons rien à signaler de particulier sauf que l’activité est impactée par la crise en cours, à l’instar des Entreprises de tout le pays. Nous restons cependant confiants que, dès la pandémie dépassée, nos Entreprises sauront reprendre une activité normale et dépasser cette période difficile pour tous.

A.E : La Côte d’Ivoire effectuera en octobre prochain ses élections présidentielles. Quel est votre souhait pour des élections apaisées ?

Sous l’ère et sous le leadership de Son Excellence le Président de la République Alassane OUATTARA, force est de constater que des progrès très importants ont été accomplis par la Côte d’Ivoire. Le pays a connu en effet des avancées majeures dans tous les domaines et a connu une croissance inégalée dans son histoire, pour se hisser parmi les pays à plus forte croissance dans le monde, avec une moyenne de 7 à 8 pourcent, depuis 10 ans. C’est un bilan plus qu’honorable dont la Côte d’Ivoire peut être fière. Cette dynamique économique positive, mise en œuvre par le regretté Premier Ministre Amadou Gon COULIBALY et son Gouvernement, seule garante d’une amélioration de la situation sociale de l’ensemble des populations sur le long terme, démontre avec éloquence le potentiel de la Côte d’Ivoire, la qualité de ses forces vives et de sa jeunesse. Ainsi, nous souhaitons vivement que ces élections se déroulent dans un cadre démocratique apaisé qui permettra la libre expression de toutes et de tous et le maintien de la cohésion sociale, regagnée de haute lutte depuis 2011, pour les années à venir. Cette paix, cette cohésion sociale et cet engagent patriote de tous les ivoiriens, permettra à tous, ainsi qu’aux Partenaires de la Côte d’ivoire, de continuer à accompagner notre pays frère dans sa marche résolue et irréversible vers un avenir meilleur pour tous après cette pandémie majeure.

Votre mot de Fin 

Nous sommes ensemble comme on dit en Côte d’Ivoire, et vive l’amitié Maroco-Ivoirienne

 

Interview réalisée par Nadège Koffi

1+

Commentaires

Commentaires