Sanassi DANSO, jeune entrepreneur gambien « J’encourage les membres de la diaspora à penser Afrique dans leur épargne car tout membre de la diaspora est un potentiel investisseur »

Sanassi DANSO, jeune entrepreneur gambien « J’encourage les membres de la diaspora à penser Afrique dans leur épargne car tout  membre de la diaspora est un potentiel investisseur »

Sanassi DANSO, jeune gambien de 29 ans né en France et ayant quitté son pays d’adoption pour rejoindre son pays d’origine qu’est la Gambie (Afrique de l’Ouest) afin d’apporter sa contribution à l’essor économique de ce pays qui lui est chère. Installé en Gambie depuis quelques années, petit pays anglophone enclavée dans le Sénégal , ce jeune gambien crée sa jeune structure en Novembre 2019 dénommée « ENJOYGAMBIATOUR », qui est le premier opérateur d’écotourisme en Gambie.

    

Dans une interview accordée au site www.afriqueeconomie.net , le jeune gambien présente notamment, les potentialités économiques de son pays la Gambie, dont plusieurs sites sont entrés au patrimoine de l’UNESCO, encourage tous les confrères africains à entreprendre peu importe les difficultés et les encouragent également à développer ce sentiment d’appartenance à un continent qui a tant à leur offrir.

 

A.E : Quelle est votre formation ?

J’ai effectué mes études supérieures à l’université de Nantes dans laquelle j’ai eu un Master Evaluation économique du développement durable. J’ai également effectué un Master spécialisé en Finance, Risque et Contrôle à l’Audencia Business School.

A.E : Qu’est ce qui a motivé votre retour dans votre pays d’origine la Gambie, bien que vous étiez installé en France depuis plusieurs années ?

Mon désir de revenir en Gambie a toujours été présent car malgré le fait que je sois né en France, j’ai passé toute mon adolescence dans ce pays qui m’a forgé en tant qu’homme et individu. J’ai l’habitude de croire que les enfants binationaux sont comme des enfants qu’on a adoptés; ils finissent toujours par réclamer leur famille d’origine lorsque cette dernière est toujours de ce monde.

 A.E : Pourquoi avoir voulu opter pour le Secteur de l’Ecotourisme afin de lancer votre Projet?

La Gambie est un pays qui tire la majeure partie de ses ressources du Tourisme. Cependant, ce tourisme est qualifié de certaines personnes comme un tourisme de « sea, sun, and sex », ce qui reflète une image dégradante du pays. Connaissant les moindres recoins du pays, j’ai toujours pensé que le Secteur de l’Ecotourisme était sous exploité et que la destination Gambie n’était pas vendue de la meilleure manière possible.

   

  A.E : Avez-vous eu un financement pour lancer votre Projet ?

Mon business est totalement autofinancé. Le but est également de réaliser de grandes choses avec peu de moyens financier. Souvent en Afrique lorsqu’on demande aux jeunes les raisons qui les empêchent d’entreprendre, la raison est toujours la même en l’occurrence le manque de moyen. Il est donc important de montrer à la jeunesse africaine qu’avec peu de moyens mais beaucoup d`idées et surtout de motivation, on peut arriver à quelque chose.

A.E : Qu’est-ce que vous proposez comme offres dans votre Projet « ENJOYGAMBIATOUR » ?

Notre modèle est basé sur plusieurs offres. Nos offres principales sont organisées sous forme de packages d’une semaine. Chaque semaine a une thématique particulière ; soit vous désirez découvrir l’aspect culturel du pays, dans ce cas nous avons sélectionné les lieux et sites historiques les plus pertinents du pays. Il en est de même pour l’aspect naturel du pays. Les détails des lieux à visiter se trouvent sur notre site www.enjoygambiatour.com . Nous proposons également pour les séjours courts des trips de deux à trois jours, avec nuitée passée chez l’habitant.

A.E : Vous ne vous chargez pas de préparer le billet d’avion aller-retour du client ?

Pour l’instant nous avons uniquement des Partenaires hôteliers qui eux font ce travail en amont.

 

 A.E : Combien d’employés avez-vous à votre actif ?

Nous avons cinq employés permanents notamment, deux guides, deux chauffeurs et un manager. Cependant, nous ajustons en fonction de la demande. Nous sous-traitons lorsqu »il est nécessaire afin de donner du travail à certains travailleurs dans le Secteur en manque d’opportunités.

A.E : Quels sont vos Projets à court et moyen termes ?

A court terme, nous souhaitons enrichir nos offres mais également sensibiliser le Gouvernement gambien sur le potentiel important du Secteur Touristique, Plusieurs sites ne sont pas entretenus et cela pourrait dégrader l’héritage culturel et naturel du pays. A moyen terme, nous souhaiterions ouvrir le pays à un tourisme qui se fait de plus en plus fréquent c’est à dire un tourisme Sud-Sud. Il se crée une classe moyenne africaine de plus en plus passionnée par la diversité du continent africain.

A.E : Que pensez-vous de l’environnement des affaires en Gambie ?

La Gambie a la chance d’être un pays anglophone donc bercé par un esprit entrepreneuriale. Il est très facile d’ouvrir une société mais cependant comme dans plusieurs pays africains, il existe une corruption importante et un déficit au niveau de certaines infrastructures.

A.E : Quelle est la politique mise en place par le Gouvernement gambien afin d’inciter les Jeunes à l’Entrepreneuriat ?

Le Gouvernement a mis en place en coopération avec les instances internationales le « Gambian Youth Empowerement Project » qui consiste à accompagner et financer les jeunes entrepreneurs. Cela reste tout de même assez léger pour répondre à la demande de la jeunesse et éteindre le désir de migration notamment la migration illégale communément appelé ici « Backway ».

A.E : Si on vous demandait de « vendre » votre pays la Gambie, à des Investisseurs, qu’est-ce que vous aurez exposé afin de mettre en valeur les potentialités de votre pays ?

La Gambie est un pays composé en majorité de jeunes très dynamiques, compétents et créatifs. La Gambie a de l’avance sur ses voisins au niveau écologique et a toujours été un pays de paix. Malgré sa petite taille, la Gambie est un pays idéal pour les sociétés de services et est une porte ouverte sur toute la sous-région.

     

A.E : Votre mot de fin à nos lecteurs

J’encourage tous mes confrères africains à entreprendre peu importe les difficultés et je les encourage également à développer ce sentiment d’appartenance á un continent qui a tant à nous offrir. J’encourage les membres de la diaspora à penser Afrique dans leur épargne car tout  membre de la diaspora est un potentiel investisseur. Merci encore au site www.afriqueeconomie.net qui me donne l’opportunité de présenter mon Projet « ENJOYGAMBIATOUR »  et surtout de parler des potentialités de mon pays la Gambie.

 

 

Interview réalisée par Nadège Koffi

 

1+

Commentaires

Commentaires