Semaine de l’Innovation africaine de la Chambre de commerce et de l’industrie de Côte d’Ivoire (CCI CI)/ Une soixantaine de Jeunes en course pour le grand prix de la 5ème édition African Rethink Award

Semaine de l’Innovation africaine de la Chambre de commerce et de l’industrie de Côte d’Ivoire (CCI CI)/ Une soixantaine de Jeunes en course pour le grand prix de la 5ème édition African Rethink Award

Ce sont près d’une soixantaine de Jeunes Entrepreneurs africains issus de 23 pays, en course pour le Grand Prix de la 5ème édition d’African Rethink Award qui a débuté ce mercredi 02 octobre 2019 au  sein du siège de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI CI) au Plateau (Abidjan-Côte d’Ivoire), initiatrice  de la Semaine de l’Innovation africaine.

En effet, la 5ème édition d’African Rethink Award (ARA), concours de Start-ups qui se tient dans le cadre de la Semaine de l’innovation africaine a débuté ce jour (02 octobre 2019), en présence de plusieurs personnalités dont le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, M. Faman TOURE, de la Conseillère spéciale du Président de la République, chargée du Genre, Mme Euphrasie YAO et d’autorités politiques et administratives et Opérateurs économiques.

« Dans un environnement où la question du financement est présentée comme un des freins à l’évolution de nos Entreprises, nous espérons que par cette présence massive d’investisseurs, de nombreuses start-ups seront financées et pourront ainsi se développer. Nous croyons énormément en ce potentiel des jeunes africains dans le développement du continent », s’est-il exprimé. Ajoutant que selon la Banque Africaine de Développement (BAD), l’Afrique a un grand rôle à jouer dans la création d’emplois sur les 20 prochaines années, à la seule condition que celle-ci s’occupe de sa jeunesse. « Toujours selon la BAD, 72 % des jeunes se disent attirés par l’entrepreneuriat. La tâche leur est facilitée ici en Côte d’Ivoire à travers les dispositions prises par le Gouvernement ivoirien depuis 2013, visant à rendre le climat des affaires plus attractif. Notre institution a quant à elle prit la pleine mesure  des enjeux de l’innovation et la valeur ajoutée qu’elle pourrait apporter à l’écosystème des affaires en Côte d’Ivoire », a-t-il révélé. Tout en exhortant les candidats  qui vont concourir, participer aux Conférences et écouter les témoignages, leur rappelant combien les actions qu’ils ont menées depuis le début de la semaine ou qu’ils mèneront au cours de ces deux journées, seront décisives pour l’essor d’un Secteur Privé jeune et dynamique.

Le Représentant du Ministre ivoirien de la Promotion des PME, M. Marcellin ZINSOU, Conseiller spécial du Ministre, a félicité les organisateurs et les Partenaires pour cette 5ème édition et a souligné qu’aujourd’hui, avec le Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane OUATTARA, l’émergence du pays passe par l’émergence de PME compétitives et innovantes. Annonçant qu’un Fonds de l’innovation dédié aux PME et aux Start-ups innovantes sera bientôt mis en place. « Les Start-ups seront le fer de lance de l’émergence du pays », a-t-il lancé.

Quant au Fondateur de Land of African Business et ARA, M. Eric BAZIN, qui a affirmé que les jeunes porteurs d’idées innovantes existent mais que l’appui manque. C’est pourquoi à leur niveau, sa structure a décidé de tisser des Partenariats avec des Entreprises Privées et Publiques de Côte d’Ivoire et d’autres Partenaires d’ailleurs afin de les propulser. « Les jeunesses africaines sont inondées de vitalités et de créativités capables de révolutionner. C’est en se lançant plusieurs fois et en tombant qu’on réussit à se forger une carapace de fer en entrepreneuriat, car il reste certain qu’il existe des hommes et des femmes pétris de talents dont les entreprises exploseront à coup sûr dans le futur. Il faut les soutenir mais pas les assister», a-t-il exhorté.

Pour le Secrétaire Général de Greentec Capital Afric Foundation, M. Sannsi, CISSE, qui s’est montré confiant en la capacité de la Jeunesse africaine à faire bouger les lignes. « Une des raisons qui nous a poussé à mettre sur pied ce Réseau qui promeut l’investissement dans l’univers de l’Entrepreneuriat africain », a-t-il déclaré.

Notons que l’édition 2019 des African Rethink Awards (ARA) du LAB, avec comme thème de cette présente édition : « INVESTIR DANS L’AFRIQUE, INVESTIR DANS L’AVENIR », est une compétition qui mettra, trois jours durant, les jeunes talents en ébullition afin d’en tirer les meilleurs Projets innovateurs. A l’issue de séances de coaching avec des Experts issus de différents domaines d’activités, ils présenteront leurs idées qui devront apporter des valeurs ajoutées dans les Secteurs de l’Agriculture, du Numérique et de l’Énergie. Trois prix sont à décerne à savoir, le Grand prix d’un montant de 4000 euros au lauréat, le Prix de l’Entrepreneuriat féminin et celui de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire estimé à 2000 euros de récompense par catégorie. En plus du soutien financier, les lauréats bénéficieront d’un suivi pour l’élaboration du Projet jusqu’à ce qu’il porte des fruits. L’édition ARA voit la participation d’une forte délégation d’Investisseurs venus d’Europe en collaboration avec la GREEN TEC Foundation, et d’une forte délégation composée de Chefs d’entreprises, de Promoteurs de Start-ups, d’Experts pluridisciplinaires, de Représentants d’Organisations et d’Investisseurs qui sont tous venus partager avec leurs frères et homologues ivoiriens. Des personnalités qui ont tous une vision de ce que devrait être l’écosystème de l’Entrepreneuriat africain à l’heure de l’irréversible transition vers le numérique.

Rappelons que la Semaine de l’Innovation africaine se tient du 30 septembre au 04 octobre 2019 à Abidjan.

 

Larissa Gbaguidi

 

0

Commentaires

Commentaires