18ème Forum de l’AGOA/L’entrée en vigueur du MCC avec le Gouvernement ivoirien à Abidjan

18ème Forum de l’AGOA/L’entrée en vigueur du MCC avec le Gouvernement ivoirien à Abidjan

Le Directeur Général de l’Agence Gouvernementale américaine Millennium Challenge Corporation (MCC), Sean CAIRNCROSS et le Secrétaire Général de la Présidence ivoirienne, Patrick ACHI, ont signé lundi 05 août 2019 à Abidjan (Sofitel Hôtel Ivoire-Côte d’Ivoire), le protocole d’entrée en vigueur du Compact de la Côte d’Ivoire d’un montant de 525 millions de dollars.

« Nous sommes honorés d’être à Abidjan aujourd’hui pour célébrer l’entrée en vigueur du Compact. Le MCC est fier de travailler avec le Gouvernement ivoirien pour diversifier l’économie et éliminer les principaux obstacles à la croissance économique du pays », a déclaré M. CAIRNCROSS, lors de la cérémonie de signature de ce protocole, en marge du Forum de l’AGOA qui se tient du 04 au 06 août 2019 à Abidjan.

Ce programme Compact d’un montant de 525 millions de dollars (307,41 milliards de FCFA) offert par le MCC à la Côte d’Ivoire, vise notamment à soutenir la croissance et encourager les Investissements Privés en renforçant les capacités de la main d’œuvre, en réduisant les coûts de transport et en ouvrant de nouveaux marchés.

En effet, dans le cadre du Programme Compact, le Projet Abidjan transport, devrait permettre de réduire les coûts de transport et d’améliorer l’efficacité des Entreprises en réhabilitant les routes aux alentours de la zone portuaire et en améliorant la gestion et l’entretien du réseau routier.

Par ailleurs, un Projet dénommé « Compétence pour l’employabilité et la productivité » devrait permettre d’accroître l’accès à l’enseignement secondaire et à la formation des enseignants et consistera aussi en la construction d’environ 84 nouveaux collèges de proximité.

Notons que la Côte d’Ivoire a réalisé des progrès significatifs au cours des dernières années pour être éligibles au financement du MCC, en passant 14 des 20 indicateurs du système d’évaluation du MCC au cours de l’exercice 2019 contre cinq en 2013.

Rappelons que se sont 1.100 participants venus de 36 pays africains sur les 39 éligibles à l’AGOA qui prennent part au Sommet, qui se focalise cette année sur l’importance de la société civile, de l’autonomisation des femmes, et du rôle des jeunes leaders africains dans le développement du continent africain. En marge du sommet, se tient également une foire animée par près de 50 exposants venus de plus de dix pays d’Afrique.

 

                                                          Nadège Koffi

0

Commentaires

Commentaires