Forum AGOA 2019/ Quand le Secteur Privé ivoirien prend une part active dans les échanges avec la délégation américaine à Abidjan

Forum AGOA 2019/ Quand le Secteur Privé ivoirien prend une part active dans les échanges avec la délégation américaine à Abidjan

Une rencontre entre le Secteur Privé ivoirien et une délégation américaine a eu lieu ce dimanche 04 août 2019 au sein de la Maison de l’Entreprise au plateau (Abidjan-Côte d’Ivoire), afin d’échanger sur les facilités d’échanges commerciaux et la réduction des barrières au commerce entre les deux pays.

Cette rencontre entre dans le cadre du 18ème Forum de l’AGOA qui se tient du 04 au 06 août 2019 à Abidjan sous le thème : « L’AGOA ET L’AVENIR : DÉVELOPPEMENT D’UN NOUVEAU PARADIGME POUR ORIENTER LES RELATIONS COMMERCIALES ET LES INVESTISSEMENTS ENTRE LES ÉTATS-UNIS ET L’AFRIQUE ».

Lors de cette cérémonie d’ouverture entre le Secteur Privé et la délégation américaine conduite par le Sous-Secrétaire Adjoint au U.S. Department of Commerce, Seward JONES et la Présidente du Corporate Council on Africa, Florizelle LIZER, les deux parties se sont réjouies de l’importance de cet événement qui se tient à Abidjan et qui permettra au continent africain surtout, de présenter les atouts économiques pour des échanges commerciaux.

Pour M. JONES, qui s’est réjoui de sa présence en terre ivoirienne après des années et soutenu que les États-Unis sont engagés à promouvoir les investissements et le commerce entre les deux pays via l’initiative Prosper Africa. « Quel honneur d’être de retour en Côte d’Ivoire. Les États-Unis sont engagés à promouvoir les investissements et le commerce entre nos deux pays via l’initiative Prosper Africa, qui facilitera les échanges commerciaux et réduira les barrières au commerce », a-t-il déclaré.

La Présidente du Corporate Council on Africa, Florizelle LIZER, a quant à elle affirmé que les choses bougent au niveau commercial en Afrique et invité les Entreprises américaines à venir massivement investir sur le continent africain. « Les choses bougent au niveau commercial en Afrique en ce moment, par exemple avec la ZLECAF. Je suis convaincue du grand potentiel du commerce USA-Afrique. Davantage d’Entreprises doivent explorer ces possibilités », s’est-elle exprimée.

Le Secteur Privé ivoirien guidé par le Secrétaire d’État auprès du Premier Ministre, chargé de la Promotion de l’Investissement Privé,Emmanuel Esmel ESSIS , représentant le Gouvernement ivoirien, a souhaité la bienvenue aux participants à ce Forum et montré que la Côte d’Ivoire est un pays attractif de par ses potentialités économiques dans divers Secteurs. « Les réalités sont là,  chaque jour, au Centre de Promotion des Investissements en  Côte d’Ivoire (CEPICI), se sont plus de 300 investisseurs que nous recevons. Nous avons enregistré des investissements  privés records depuis l’indépendance (en 1960) avec près de 800  milliards FCFA d’investissements », a-t-il affirmé.

Notons que le Forum réunira de hauts responsables gouvernementaux des États-Unis et des 39 pays d’Afrique subsaharienne éligibles à l’AGOA afin d’examiner les moyens de renforcer la coopération économique et le commerce entre les États-Unis et l’Afrique.  Les communautés économiques régionales, le Secteur Privé et la Société Civile participeront également. Des représentants du Secteur Privé, de la Société Civile, du Programme pour l’Entreprenariat des Femmes Africaines (AWEP) parrainé par les États-Unis, et du Young African Leaders Initiative (YALI) organiseront les Forums du Secteur Privé et de la Société Civile de l’AGOA qui se déroule ce dimanche 4 août 2019. Le Forum Ministériel de l’AGOA se tiendra les 5 et 6 août 2019 et va réunir de hauts fonctionnaires des États-Unis et des 39 pays africains bénéficiaires.  Une exposition commerciale se déroulera tout au long du programme officiel.

Le Forum de 2019 examinera les nouveaux outils développés par les Gouvernements des États-Unis et d’Afrique au cours de l’année écoulée, et comment en faire un meilleur usage.  Il mettra également l’accent sur le rôle important joué par les Femmes, la Jeunesse, la Société Civile et le Secteur Privé dans la promotion du commerce, la croissance économique et la prospérité.

La délégation américaine sera dirigée par le Représentant Adjoint au Commerce des États-Unis, CJ Mahoney, et comprendra le Secrétaire d’État Adjoint aux Affaires Africaines, Tibor Nagy, ainsi que d’autres hauts fonctionnaires des Départements Américains de l’Agriculture, du Commerce, de l’Énergie, du Travail, des Transports, des Finances, de l’Agence Américaine pour le Développement International, de l’Agence Américaine pour le Commerce et le Développement, ainsi que la Millennium Challenge Corporation, la Société de Promotion des Investissements du secteur Privé à l’Étranger et la Fondation Américaine de développement de l’Afrique.  Une délégation bipartisane du Congrès participera également au forum.

Rappelons que la Loi sur la Croissance et les Perspectives Économiques en Afrique, qui améliore l’accès au marché américain pour la plupart des produits des pays d’Afrique subsaharienne éligibles, constitue la pierre angulaire de la politique commerciale du Gouvernement américain avec l’Afrique subsaharienne depuis l’an 2000.  Cette loi exige l’organisation d’un Forum spécial chaque année pour discuter de questions liées à la mise en œuvre de la loi et des questions de coopération économique et de commerce en général. Le Forum se déroule en alternance aux États-Unis et en Afrique. Les hôtes des Forums AGOA précédents inclus la République de Maurice, le Ghana, le Sénégal, le Kenya, la Zambie, l’Éthiopie, le Gabon et le Togo.

 

Nadège Koffi

 

 

 

0

Commentaires

Commentaires