Un dispositif de l’État ivoirien à la portée des PME ivoiriennes pour leur développement

Un dispositif de l’État ivoirien à la portée des PME ivoiriennes pour leur développement

Le Conseiller Technique au Secrétariat d’État ivoirien chargé de la Promotion des PME, Marcellin ZINSOU, a déclaré ce mercredi 31 juillet 2019 au sein de la Maison de l’Entreprise au Plateau (Abidjan-Côte d’Ivoire), qu’un dispositif est mis à la portée des Petites et Moyennes Entreprises (PME) pour leur développement.

« Oui, l’écosystème en Côte d’Ivoire est en train de bouger et a commencé depuis un moment. Tout ceci se traduit d’abord par l’adoption du Plan Phénix et ensuite par  la prise d’une loi d’orientation en 2004 qui décrit toute l’architecture,  tout le dispositif pour accompagner les PME en Côte d’Ivoire », a déclaré M. ZINSOU, lors de l’Atelier de sensibilisation et d’échanges aux PME, initié par la Commission Développement des PME et Financement de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI).

Selon le Conseiller Technique au Secrétariat d’État ivoirien chargé de la Promotion des PME, quatre piliers sont à noter au sein de cette loi d’orientation notamment, l’Amélioration de l’accès au financement et au marché des PME, le Renforcement de capacités technique et managériale des Chefs d’Entreprises, l’Amélioration du climat des affaires des PME (l’un des piliers les plus important où il y a un échange permanent entre le Secteur Privé et l’État) et enfin le Développement de la culture entrepreneuriale de l’innovation. Ajoutant que l’émergence de ce pays repose sur le développement des PME, c’est pourquoi des chantiers ont été mis en place par l’État pour leur croissance.

En effet, grâce à une Convention de financement du Secteur Privé notamment, les PME, l’État ivoirien a pu tisser un partenariat avec des Établissements financiers tels que la Banque Atlantique de Côte d’Ivoire (BACI), CORIS Bank, la Maison des PME, la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) BCEAO, etc, qui mettent à la disposition des PME, des Fonds pour leur évolution.

Concernant ces Fonds, la BACI, a mis à la disposition des Femmes Entrepreneurs, un montant de 5 milliards de FCFA dont déjà 200 femmes entrepreneurs ont pu bénéficier de 2 milliards 500 FCFA. Une autre tranche de ce Fonds va être bientôt remise à 30 femmes entrepreneurs pour leur croissance. Le critère principal est d’avoir son compte dans cette banque. Au niveau de la BCEAO, depuis plus d’un an, se sont 350 millions de FCFA qui sont mis à la disposition des PME ivoiriennes, au travers des Guichets de refinancement des crédits accordés aux Entreprises ivoiriennes y compris les PME grâce à l’intervention de la CGECI qui permet aux PME de bénéficier également. Aussi, un Comité d’accompagnement et de suivi de cette initiative est mis à la disposition des PME. Des critères pour bénéficier de ce Fonds, sont entre autres, avoir un Business Plan bancables et le déposer à la Maison des PME et aussi ouvrir un compte à la Société Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (SGBCI).

Par ailleurs, toujours dans l’objectif d’accompagner et d’aider les PME, l’État a pu établir des réformes au niveau des marchés publics, où l’État accorde 20% des marchés publics aux PME. Ne s’arrêtant pas à ce niveau, l’État compte mettre très prochainement, l’observatoire des PME qui va être un instrument indépendant afin de s’assurer que toutes les mesures engagées pour les PME sont effectives et fonctionnent correctement et surtout que les PME bénéficient réellement de toutes ces mesures. D’autres mesures engagées par l’État ivoirien sont en cours et aideront les PME ivoiriennes à grandir.

La Vice-Présidente de la Commission Développement des PME et Financement à la CGECI, Marthe EHUI, a quant à elle remercié l’État ivoirien qui met à la disposition des PME, un Ministère pour faciliter l’écosystème des PME et exhorté les PME ivoiriennes à s’approprier tout ce dispositif mis en place pour les PME au niveau Institutionnel, qu’au niveau des Partenaires Technique et Financier. « D’habitude les fonctionnaires viennent vers le Secteur Privé, mais pour une fois, le Secteur Privé va au niveau du fonctionnariat. Donc vous voyez que c’est une dynamique lancée », s’est-elle exprimée.

Notons que cette activité a permis aux Entreprises présentes de poser leurs préoccupations quant à la bonne procédure à suivre pour avoir accès à ces Fonds mis à leur disposition.

Rappelons que le 04 juin 2019, un premier atelier d’échanges et de sensibilisation sur le dispositif de la BCEAO avait été initié par la CGECI, à l’endroit des PME, pour la facilitation d’accès au financement auprès des banques.

 

Nadège Koffi

2+

Commentaires

Commentaires