14 recommandations livrées par le FORAVID pour des villes durables en Afrique

14 recommandations livrées par le FORAVID pour des villes durables en Afrique

Le Comité Scientifique du Forum Africain des Villes Durables (FORAVID) a rendu public ce mardi 21 mai 2019 à Abidjan (CRRAE-UEMOA Plateau), les 14 recommandations qui serviront de charte spécifique à la question de villes durables sur le continent, mais en particulier pour la Côte d’Ivoire.

C’est au nom de l’ensemble du Comité Scientifique (Secteur Privé, Acteurs intéressés par le Développement Durable, Jeunes, Femmes et Médias), que M. Alexandre KOUAME, a communiqué les 14 recommandations au cours de la cérémonie de clôture de la 1ère édition du FORAVID sous le thème : « BIEN VIVRE EN VILLE EN AFRIQUE », initié par l’Agence Afrique Green Side, dirigée par M. Brice DELAGNEAU et l’ONG AMISTAD.

En effet, dans le but de renforcer la résilience et la durabilité des villes africaines, en particulier pour éviter des pertes en vies humaines avec des conséquences sociales et économiques, quand on sait que la moitié de l’humanité soit 3,5 milliards de personnes vit aujourd’hui dans des villes et ce nombre continuera d’augmenter, que ce Forum a été initié.

Par ailleurs, il est demandé aux Gouvernants, aux Collectivités territoriales, aux Organisations nationales et internationales, aux Partenaires Techniques et Financiers et au Secteur Privé de notamment, diffuser la politique urbaine auprès des acteurs intervenants dans le développement des villes ; de privilégier dans les critères de décision, tout au long du processus d’évolution des villes et des territoires, le choix du Développement Durable et de la maîtrise de l’espace. Aussi, il faudrait appliquer les décrets et lois relatifs au Secteur Urbain, améliorer le paysage urbain de nos villes en y créant des espaces de convivialité, élaborer une politique urbaine s’appuyant sur le concept de la ville cohérente et durable.

Également, cette charte propose d’appliquer les initiatives du Schéma Directeur de la simplification et de la transformation digitale ; adopter une démarche qualité dans tous les processus ; impliquer les populations dans la gestion des collectivités locales ; élaborer au niveau local des plans stratégiques de développement en complément du Programme Triennal.

Par ailleurs, il serait envisagé de renforcer les capacités des élus et leurs équipes, de soutenir la création de partenariats décentralisés, de soutenir les innovations vertes pour des villes durables et enfin soutenir le rassemblement des collectivités autour des centres d’intérêts ou de défis communs.

Pour l’initiateur de ce Projet, Brice DELAGNEAU, qui entend faire de cet événement, un Forum annuel qui s’élargira à l’ensemble du continent africain, au cours duquel les acteurs de développement devront repenser la ville africaine. En entamant cette première édition à la Côte d’Ivoire, son pays d’origine, il a voulu que les perspectives de croissance urbaine en Côte d’Ivoire, exigent une mobilisation forte de l’ensemble des acteurs des villes et des territoires, et impliquent une responsabilité particulière de la société civile. Également, attend que la Côte d’Ivoire adhère à la déclaration solennelle de l’agenda 2063 de l’Union Africaine (UA) résumée en l’assertion « L’AFRIQUE QUE NOUS VOULONS ».

Notons que le FORAVID qui s’est tenu du 20 au 21 mai 2019 à Abidjan est une rencontre axée sur la question de la durabilité des villes africaines. Il a réuni plusieurs acteurs de développement et s’est articulé autour de deux aspects essentiels que sont les réflexions et les expositions. Avec des sponsors et partenaires institutionnels et médias qui ont voulu accompagner cette 1ère édition.

Rappelons qu’au cours de la cérémonie d’ouverture qui a vu un parterre de Ministères du Gouvernement ivoirien notamment, le Premier Ministre, le Ministre des Transports, le Ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, le Ministre du Plan et du Développement, le Ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, le Ministre de la Ville et le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, tous se sont engagés à soutenir ce Forum et les initiateurs dans leurs objectifs.

 

Nadège Koffi

0

Commentaires

Commentaires