Le Président du PAICG Domingos PEREIRA appelle la Communauté internationale et la CEDEAO à trancher la justice pour une stabilité en Guinée Bissau

Le Président du PAICG Domingos PEREIRA appelle la Communauté internationale et la CEDEAO à trancher la justice pour une stabilité en Guinée Bissau

Le Président du Parti Africain pour l’Indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), Domingos Simões PEREIRA, a invité le jeudi 16 mai 2019 lors d’une interview accordée au site www.afriqueeconomie.net, l’ensemble de la Communauté internationale et la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à trancher la justice pour une stabilité dans son pays.

« Nous le PAICG qui avons remporté les élections législatives du 10 mars 2019, sommes dans l’attente depuis d’un gouvernement dans notre pays, qui tarde. Il faudrait qu’un Premier Ministre soit nommé au plutôt pour qu’une stabilité règne au pays. Nous appelons donc la CEDEAO et la communauté internationale à poursuivre leurs efforts sans relâche pour faire respecter la volonté populaire issue des élections législatives du 10 mars 2019« , s’est-il exprimé lors de l’interview.

Selon Domingos Simões PERIEIRA,  toutes les conditions sont réunies. Il y a les déclarations de l’Union Européenne, du Conseil de sécurité de l’ONU et des États-Unis qui demandent tous le respect des résultats issus des élections législatives. Ces entités estiment qu’il n’y a pas lieu de remettre en cause la nomination d’un Premier Ministre et la formation d’un Gouvernement. C’est donc à la CEDEAO d’abord, au nom du principe de subsidiarité, de prendre ses responsabilités. Invitant également le peuple de la Guinée Bissau, à garder le calme et à rester pacifique pour que triomphe la justice au sein du pays.

Le Président du Parti Africain pour l’Indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) n’a pas manqué d’expliquer la volonté de son parti de pouvoir mettre en exécution lorsque la situation aura été réglée et que la démocratie aura été dite,  le Projet « Terra Ranka » estimé à plus de 1,3 milliard d’euros qui est un plan stratégique et opérationnel pour la période 2015-2020. Ce document, élaboré en concertation avec les principaux acteurs nationaux et internationaux concernés (l’Union Européenne, la Banque Mondiale, les Nations-Unies, etc), est fondé sur le Programme de développement du Gouvernement adopté en septembre 2014, et notamment sur des piliers stratégiques notamment, la Gouvernance et la Paix; les Infrastructures; l’Industrialisation; l’Aménagement Urbain; le Développement Humain; la Biodiversité. La stratégie souligne la nécessité d’œuvrer à la relance économique de la Guinée Bissau, sur la base de réformes structurelles afin de garantir un développement durable. Elle met en évidence les quatre grands moteurs de la croissance économique que sont l’Agroalimentaire, la Pêche, le Tourisme, l’Exploitation transparente et durable des ressources minérales du pays.

Notons qu’à l’issue du scrutin, le PAIGC et ses alliés contrôlent 54 des 102 sièges du Parlement. Le MADEM, formé par 15 députés frondeurs du PAIGC, et le Parti pour la Rénovation Sociale (PRS) se partagent les 48 restants, respectivement 27 et 21. Le blocage réside sur le poste de deuxième Vice-Président de l’Assemblée, revendiqué par le MADEM pour un de ses dirigeants, Braima CAMARA. Bien que ce poste soit resté vacant, le nouveau bureau de l’Assemblée dominé par le PAIGC a envoyé au Président VAZ le nom de M. PEREIRA comme Premier Ministre, mais le chef de l’État dit vouloir  que ce litige soit résolu avant de nommer un Premier Ministre.  La crise entre les deux hommes, pourtant issus du même parti, a éclaté lorsque M. VAZ (son mandat expire en principe en juin 2019) a limogé M. PEREIRA, qui était alors son Premier Ministre.

Rappelons que Domingos Simões PEREIRA, né le 20 octobre 1963 à Farim (Guinée-Bissau), est un homme d’État bissau-guinéen, président du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert. Il est Premier ministre du 4 juillet 2014 au 20 août 2015. Diplômé en génie civil et industriel à Odessa, en Ukraine, il obtient ensuite un Master of Science en génie civil à l’université d’État de Californie à Fresno aux États-Unis, puis un doctorat en science politique à l’Université catholique portugaise de Lisbonne. De 2008 à 2012, il est Secrétaire exécutif de la Communauté des Pays de Langue Portugaise (CPLP). Au cours de son mandat, il s’investit pour développer le partenariat avec la société civile, ainsi que la culture de son pays au sein de l’organisation, contribuant également à la démocratisation des États membres. Le 9 février 2014, Domingos Simões PEREIRA est élu président du Parti Africain pour l’Indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC). Il se porte candidat à la direction du Gouvernement de Guinée-Bissau à la suite de la victoire de José Mário VAZ à l’élection présidentielle de 2014. Le 4 juillet suivant, celui-ci le nomme Premier Ministre. À la suite de dissensions entre les deux hommes, il est révoqué de ses fonctions le 12 août 2015 et remplacé par Baciro Djá.

 

Nadège Koffi

2+

Commentaires

Commentaires