LE MCC ANNONCE UNE NOUVELLE COLLABORATION AVEC LA BAD, DANS DES SECTEURS CLÉS

LE MCC ANNONCE UNE NOUVELLE COLLABORATION AVEC LA BAD, DANS DES SECTEURS CLÉS

Le Directeur des Operations du Millennium Challenge Corporation (MCC), Jonathan NASH et le Premier Vice-Président du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD), Charles BOAMAH, ont annoncé ce mardi 03 juillet 2018 à Abidjan, de nouvelles opportunités de collaboration, notamment, un appui dans le programme Compact du MCC pour le Benin, doté de 375 millions de dollars et des investissements régionaux.

L’annonce a été faite au siège de la BAD au Plateau (Abidjan), lors de l’étape de la mission du Conseil Consultatif du Président sur le Commerce en Afrique (PAC-DBIA) en Côte d’Ivoire, avec à sa tête, Gilbert KAPLAN, Sous-secrétaire au Commerce pour le Commerce International, du 01 au 03 juillet 2018 en Côte d’Ivoire.

« Nous sommes ravis d’étendre ce partenariat important avec la Banque Africaine de Développement qui démontre notre engagement commun à réduire la pauvreté à travers la croissance économique. La Banque Africaine de Développement continuera d’être un partenaire important pour le MCC alors que nous explorons notre nouveau mandat qui nous permet d’effectuer des investissements transfrontaliers et régionaux», a déclaré Jonathan NASH.

Le Directeur des Operations du MCC, NASH, a également profité de l’occasion pour mettre en avant le programme Compact de la Côte d’Ivoire d’un montant de 524,7 millions de dollars octroyé par le MCC, et conçu pour soutenir une croissance économique portée par le secteur privé. Les initiatives de MCC en Côte d’Ivoire visent à renforcer les capacités des travailleurs et à faciliter le transport à Abidjan, créant ainsi de nouvelles opportunités d’engagement dans les secteurs de l’éducation et des transports.

Pour le Vice-Président de la Banque Africaine de Développement (BAD), Charles BOAMAH, la collaboration entre son institution et le MCC s’est renforcée depuis la signature du Protocole d’Accord en 2010. « Les domaines d’intervention du MCC sont étroitement liés aux domaines prioritaires de la Banque dans les Pays Membres Régionaux (PMR), notamment les infrastructures (en particulier les transports et l’énergie), l’agriculture et le développement humain. Au moment où la Banque augmente considérablement les investissements du secteur privé pour favoriser la croissance inclusive et la transformation économique dans les PMR, un engagement plus profond avec des partenaires stratégiques tels que le MCC est essentiel», a déclaré Monsieur BOAMAH.

 

Cette nouvelle collaboration du programme Compact du MCC pour le Benin, doté de 375 millions de dollars, va permettre d’étendre l’accès à l’électricité dans les zones rurales et périurbaines du Bénin et le deuxième domaine d’intervention sera une plus grande collaboration en ce qui concerne les investissements régionaux.

Au Bénin, la BAD travaillera avec le Millennium Challenge Account-Bénin II, l’entité chargée de la mise en œuvre du programme Compact du MCC pour le Benin, en vue de stimuler les investissements publics et privés dans le secteur énergétique et améliorer l’accès à l’énergie pour le peuple béninois. Grâce à cette coopération, le MCC et la BAD travailleront pour accroitre l’accès à une combinaison de subventions et de financements par emprunt pour les entreprises hors réseau et mini-réseau dans le cadre d’une Facilité d’Energie Hors-Réseau financée par le Compact.

Le MCC et la BAD travailleront également ensemble pour mettre en œuvre le nouveau mandat du MCC qui lui permet d’effectuer des investissements régionaux.

En avril 2018, le Président Trump a signé la Loi de Modernisation de l’AGOA et du MCC donnant au MCC une flexibilité accrue pour promouvoir la collaboration régionale, le commerce et la croissance économique en autorisant le MCC à conclure une subvention commune avec un pays partenaire spécifiquement pour promouvoir l’intégration régionale. Ce nouveau mandat est conforme à la Politique et Stratégie d’Intégration Régionale de la Banque pour la période 2014-2023, qui vise à créer des marchés plus grands et plus attrayants, à relier les pays enclavés aux marchés internationaux et à soutenir le commerce intra-africain.

Notons que le Conseil Consultatif du Président sur le Commerce en Afrique (PAC-DBIA) effectue un voyage d’étude du 24 juin au 6 juillet 2018 dans quatre pays que sont, l’Éthiopie, le Kenya, la Côte d’Ivoire et le Ghana, afin de mieux comprendre les débouchés commerciaux pour les entreprises américaines dans les économies africaines présentant une croissance rapide.

 

                                                                                Nadège Koffi

Commentaires

Commentaires