Tidiane BALL, JEUNE MALIEN, UN RICHE PEDIGREE EN MATIÈRE DE CRÉATIONS DE PROJETS DANS LES NOUVELLES TECHNOLOGIES

Tidiane BALL, JEUNE MALIEN, UN RICHE PEDIGREE EN MATIÈRE DE CRÉATIONS DE PROJETS DANS LES NOUVELLES TECHNOLOGIES

Du nom de Tidiane BALL, ce jeune malien de 31 ans a un riche pedigree en matière de créations de projets dans les nouvelles technologies.

En effet, titulaire d’un doctorat en médecine, avec une spécialisation en informatique médicale, BALL fonde en 2009, le site web www.malisante.net, un portail d’informations médicales et annuaire des professionnels de la santé du Mali. Il a aussi co-fondé en janvier 2015 à Bamako, DoniLab, un espace de co-working et incubateur de start-up.

Son dernier « bébé » en matière de création de projets est la mise en service en Mars 2016, d’une plateforme appelée DOCTIX. Cette plateforme qui permet à  la population malienne d’être soulagée des heures d’attentes pour prendre rendez-vous avec un médecin afin d’une consultation médicale. Ce jeune entrepreneur malien emploie quatre personnes à plein temps rémunérées entre 60 000 et 100 000 F CFA, pour cette start-up lancée.

« Je me suis rendu compte que les patients passent énormément de temps au cabinet du médecin, souvent 4 à 5 heures pour une consultation de 15 à 20 minutes. En 2017 cela est inadmissible ! D’où l’idée de créer une plateforme via laquelle les patients peuvent prendre rendez-vous avec leurs médecins et gagner du temps », explique Tidiane BALL.

Ce jeune médecin et entrepreneur malien lance cette start-up spécialisée dans la prise de rendez-vous médicaux en ligne, grâce à une subvention de 25 000 dollars américains provenant de son partenaire financier, le US African development foundation (USADF).

 

MODE DE PROCEDURE DE LA PLATEFORME DOCTIX

Le procédé est simple : grâce à son smartphone ou à son ordinateur, le patient se connecte à la plateforme www.doctix.net et clique sur le bouton  » Prenez rendez-vous », pour consulter la liste des médecins partenaires de Doctix, et leurs spécialités. Puis, il sélectionne le spécialiste de son choix, avant d’être redirigé vers la page de celui-ci, où figurent son CV, ses horaires et tarifs de consultations, ainsi que les témoignages de ses patients. Le rendez-vous confirmé au patient par SMS

Si le médecin lui convient, il prend rendez-vous en renseignant ses informations personnelles (nom, prénom, motif de la consultation….). Le médecin reçoit ensuite un sms lui indiquant que tel patient veut prendre un rendez-vous à telles date et heure. En retour, le patient reçoit un sms de confirmation.

 

AVANTAGES DE DOCTIX

Tidiane BALL explique que «Les médecins ont du mal à organiser leur planning de consultation car ils n’ont pas de système de prise de rendez-vous », ce que la plateforme Doctix vient résoudre. Aussi, elle permet de rapprocher davantage les patients des services de santé, mais surtout d’éviter aux patients de faire des files d’attente habituelle dans les centres de santé et cliniques.

 

MODE DE REMUNERATION DE DOCTIX

Outre son partenaire financier, l’USADF, pour se rémunérer, la start-up prélève 10% des frais de consultation du médecin. DOCTIX développe aussi un partenariat institutionnel avec l’Ordre des médecins du Mali, et un partenariat commercial avec les cliniques privées du pays, ce qui a permis à une centaine de médecins d’être déjà inscrits à cette plateforme ainsi que 30 cliniques partenaires.

 

PRIX ET DISTINCTIONS DU JEUNE ENTREPRENEUR

La passion et l’expertise de Tidiane BALL ont fini par payer et être reconnues en 2015 par le prix Fund of Internet Research and Education (Fire) décerné par Afrinic, et plus récemment, en avril dernier à Montréal, par le Prix de la mobilité internationale. Cette récompense en terre québécoise « a permis à Doctix de s’étendre dans d’autres pays lors de la grande rencontre des entrepreneurs du monde francophone », explique celui qui a participé en 2016 au programme Mandela Washington Fellowship de l’ancien chef de l’État américain Barack Obama.

 

PROJETS ENVISAGES PAR TIDIANE BALL

Aujourd’hui, la plateforme Doctix enregistre quotidiennement cinq prises de rendez-vous. L’objectif est d’arriver à 20 d’ici à la fin de l’année (soit un chiffre d’affaires de 10 millions de FCFA), et à 100 prises de rendez-vous la 3e année, (soit 36 millions de F CFA de chiffre d’affaires), escompte le promoteur. L’autre grande ambition dans le viseur de Tidiane BALL est de pouvoir s’étendre, d’ici cinq ans, dans cinq pays de la sous-région ouest-africaine, que sont la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Burkina, le Ghana et la Guinée. Il reste toutefois ouvert à toute bonne volonté qui pourrait le soutenir de différentes manières afin d’atteindre ses objectifs.

                                                           AN

Commentaires

Commentaires