SWITCH, UNE JEUNE START-UP AU NIGERIA, QUI APPREND AUX GENS A CODER ET TROUVER UN EMPLOI

SWITCH, UNE JEUNE START-UP AU NIGERIA, QUI APPREND AUX GENS A CODER ET TROUVER UN EMPLOI

SWITCH est l’une de ces jeunes entreprises au Nigéria, qui cherche à découvrir de nouveaux talents dans le domaine de la technologie. Son modèle, offrir une formation d’un an et trois mois, rémunérée. Trois mois de formation intensive et 12 mois de travail au sein d’une entreprise nigériane où les élèves peaufinent leurs compétences, étoffent leur CV, tout en étant payés.

Une nouvelle manière de former qui ne coûte pas un centime aux apprentis développeurs.

Programmer est devenu une compétence indispensable, le monde se robotisant et devenant de plus en plus numérique. Pourtant, ce n’est ni facile, ni gratuit à apprendre. Un grand nombre de Nigérians souhaite donc se mettre au code et au développement de logiciels. C’est là qu’interviennent de nombreuses start-up du pays.

Là où d’autres start-up, concurrente comme ANDELA, cherchent à placer leurs étudiants dans des entreprises à l’international, Switch dirige ses efforts vers les entreprises nigérianes, afin qu’elles se développent et puissent constituer une équipe de qualité.

Pour ceux qui suivent le programme, au sein de cette start-up, le déjeuner est offert chaque jour, une indemnité aidant à couvrir les frais de transport et de logement. L’inscription au programme est gratuite après sélection, et après la formation intensive de trois mois, une partie du salaire est déduite pendant la période d’un an de placement au sein d’une entreprise. Depuis son lancement en novembre 2016, Switch a conquis de nombreux jeunes nigérians souhaitant apprendre différents aspects de la programmation.

 

 AN

 

Commentaires

Commentaires